Les métiers du jeu vidéo : Entrevue Guillaume, Programmeur Unity

Interview Guillaume Écran Partagé

Entrevue Guillaume Danel.

Dans cette nouvelle rubrique, « les métiers du jeu vidéo », je souhaite montrer que pour créer un jeu, il faut de très nombreuses expertises, qu’il y a de très nombreux parcours possibles pour arriver à travailler dans cette industrie, et qu’elle est composée de profils aussi divers que variés.

Guillaume Danel est un de mes anciens collègues.

Je souhaite aujourd’hui m’entretenir avec lui, car je sais qu’il a voulu travailler dans l’industrie du jeu vidéo assez tard et qu’il y est parvenu. Je pense que son parcours peut inspirer des enfants, adolescents et étudiants qui aspirent à rejoindre l’industrie.

Marc: Bonjour Guillaume ! Pourrais-tu s’il te plaît nous dire quelle est ta profession actuelle?

Guillaume: Salut Marc ! 

Je suis développeur de jeux vidéo sur Unity au studio iLLOGIKA à Montréal, spécialisé dans les jeux mobiles. (Unity est un logiciel qui permet de programmer des jeux vidéo et de nombreuses autres applications)

Marc: Et est-ce que c’est ton premier job dans le jeu vidéo?

Guillaume: Oui ! 

M: Quelles études as-tu effectuées ?

G: Après un bac scientifique j’ai fait deux années de classe préparatoire puis trois années en école d’ingénieur d’informatique et mathématiques appliquées à Toulouse, France.

M: Quel a été ton parcours pour travailler dans l’industrie du jeu vidéo?

G: J’ai eu un parcours assez atypique car bien qu’étant passionné de jeux vidéo il ne m’était jamais venu à l’idée d’en faire mon métier.

Mes études supérieures m’ont amenées vers un emploi de développeur dans une société de service pour Airbus (Toulouse oblige) que j’ai occupé quatre ans. Par la suite je suis parti au Japon où j’ai complètement changé de carrière en devenant chasseur de tête pour les entreprises d’IT (Information Technology) étrangères pendant cinq ans.

Durant ces années la programmation a commencé à vraiment me manquer et par hasard un de mes amis s’est mis à utiliser Unity sur son temps libre ce qui m’a donné envie d’essayer. Je suis tout suite tombé sous le charme de ce logiciel qui me permettait de créer des (petits) jeux tout seul et d’exprimer ma créativité. Habitant un peu loin de mon travail j’avais du temps dans les transports pour apprendre à me servir de Unity et quand ces moments devinrent les meilleurs moments de ma journée j’ai compris qu’il fallait que j’essaie d’en faire mon métier. 

Je suis parti à Montréal où il y avait beaucoup de studios de développement utilisant Unity et j’ai passé du temps à améliorer mes compétences en créant plusieurs jeux mobiles. Quand je me suis senti prêt j’ai contacté plusieurs entreprises et c’est iLLOGIKA qui a tenté sa chance avec moi malgré mon drôle de parcours.

À quoi ressemble une journée type en tant que Lead Programmer (Unity)?

Au cours d’une journée typique je fais un peu de code review (vérification du code des autres personnes pour voir si tout est correct et éventuellement améliorer quelques points), je communique avec d’autres leads (designer, art, etc.) si nécessaire pour vérifier quelles sont les tâches les plus prioritaires à développer et bien sûr je développe aussi les tâches qui me sont assignées.

Illogika Image 1 Ecran Partage
Quels sont les points que tu apprécies le plus en travaillant dans l’industrie?

Mon expérience dans l’industrie se limite à iLLOGIKA mais ce que j’apprécie le plus est l’ambiance. On est entre passionnés de jeux vidéo donc on a tous beaucoup de points communs et tout le monde est de bonne humeur. Aussi par les temps qui courent le fait que ça soit une industrie qui se prête très bien au travail à la maison est vraiment une chance et est très rassurant pour l’avenir sur le long terme.

Quels sont les points négatifs lorsqu’on travaille dans l’industrie?

L’industrie est malheureusement connue pour sa culture du crunch (le fait de travailler pendant de nombreuses heures supplémentaires pendant une période prolongée de plusieurs semaines, mois ou années) et parfois d’être un boys club donc pas toujours très inclusive. L’expérience que j’en ai est le contraire de tout cela pour l’instant donc je n’ai personnellement pas été confronté à quoi que ce soit de négatif.

Retrouvez la deuxième partie ici

À propos de Marc Shakour

Ancien programmeur de jeu vidéo, chroniqueur, professeur, compétiteur... Marc connaît très bien l'univers et l'industrie du jeu vidéo depuis toujours. Il a décidé d'aider les néophytes à découvrir de nouveaux univers, mondes et créatures fantastiques.

Voir tous les articles de Marc Shakour

Laisser un commentaire