Les métiers du jeu vidéo : Entrevue Aurélie Belzanne, Directrice des communications (Partie 2)

Interview Aurelie Belzanne Ecran Partage

Ceci est la deuxième partie de l’entretien. La première partie est accessible ici !

Marc: Quels conseils donnerais-tu aux étudiants qui souhaitent intégrer l’industrie?

Aurélie: Mes 3 conseils ce serait (et ceci est valable pour TOUS les métiers du jeu vidéo) : 

1) De te cultiver un maximum car si le talent fait beaucoup, la culture est irremplaçable pour s’inspirer et avoir les bonnes références. 

Sois curieux/curieuse de tout, lis beaucoup, tous les classiques passés comme contemporains, va au cinéma, vois des vieux films comme des nouveaux, les vieilles séries comme les nouvelles, écoute de la musique (toutes les musiques) – ça demande des efforts mais c’est très utile.

Va dans des musées, lis des magazines, développe ta connaissance des grands jeux, des illustrateurs de BD, d’animation, des grands mouvements artistiques dans tous les pays. 

N’écarte rien, tout pourra te servir, même pour passer ton bac en plus ^^ et même si finalement tu décides de faire une autre métier.

Tu seras ainsi un(e) professionnel(le) cultiv(e), inventif(ve), écouté(e) et crédible quand tu parleras avec d’autres corps de métier.

2) Entraîne-toi : teste ce que tu peux faire sur ordinateur en programmation, participe à des concours (il existe beaucoup de Game Jam partout), aimer les jeux et l’informatique ne suffira pas, car tous les jeunes qui nous contactent y sont sensibles : l’effort, la curiosité et l’entraînement sont irremplaçables. 

Dessine beaucoup si tu te destines à des métiers plus artistiques, lis des BD, cultive ta connaissance des grands artistes (Artstation, musées, livres d’art et artbooks…)

3) Il faut également que tu soignes ton apprentissage de l’anglais qui est vraiment la langue de travail à 80%. 

Et également ton français ou ta langue natale si tu veux devenir Game designer, Narrateur ou Producer. C’est très important d’écrire sans faute.

Si tu es riche de savoir et d’avoir testé tout alors tu sauras vers où te diriger.

Et dans chacune des voies il y a du travail et des débouchés car ce sont des filières en pleine expansion pour ceux qui ont été curieux et ont développé leur esprit critique.

Tu peux peut-être consulter les sites des écoles de jeux vidéo pour voir si tu trouves plus d’informations concernant tes envies, voire appeler les services d’admission pour savoir comment s’effectuent les sélections ? et partager cela avec tes parents et proches pour échanger et affiner tes choix.

Marc: Quels conseils donnerais-tu aux parents qui souhaitent que leurs enfants jouent avec modération?

Aurélie: Je dis toujours que le jeu vidéo c’est comme une plaquette de chocolat : un carré ou deux, ça fait du bien, c’est même bon pour la santé, mais manger la plaquette ce n’est ni raisonnable ni sain. Donc je conseillerai de savoir doser : c’est à eux de le faire, pas aux enfants. D’équilibrer avec d’autres occupations.

Marc: As tu d’autres conseils pour les parents qui ne s’y connaissent pas en jeu vidéo?

Aurélie: Quand son enfant joue, je conseille de s’y intéresser pour partager des moments autour du jeu, échanger, expliquer. C’est très important pour mieux comprendre mais aussi trouver le juste milieu dans la pratique des jeux vidéo. Et quand on joue soi-même au moins un peu, c’est ensuite beaucoup plus facile de comprendre comment doser, quoi choisir, comment expliquer.

M: À quoi joues-tu en ce moment? Et est-ce que tu recommandes les titres en questions?

A: En ce moment je joue à Resident Evil Village sur PS5, c’est assez intense et violent donc à recommander uniquement aux plus âgés qui ont le cœur bien accroché, mais moi j’adore. Call of the sea sur PC qui est un jeu d’enquête très calme et exotique où il faut résoudre des puzzles – typiquement le genre de jeu qui développe le sens de l’observation et l’astuce. Et j’ai très hâte de mettre la main sur Diablo, qui arrive cet automne je crois et Elden Ring en grande fan des livres Game of Thrones que je suis. 

M: Aurais tu des jeux à recommander pour les enfants ? et pour les adolescents?

A: Il y a tellement de jeux à découvrir. En vérité chaque jeu est intéressants : les jeux de course, shooter ou de plateformes pour développer les réflexes (la saga des Ori est un modèle du genre), les jeux de danse pour se défouler (Just Dance c’est hyper sympa en famille ou entre amis), les jeux d’enquêtes pour réfléchir (j’ai refait tous les jeux des “Chevaliers de Baphomet” avec mes enfants, un classique du genre tellement drôle, The room), les jeux de stratégie et de gestion aussi sont incroyables pour développer le sens de la réflexion, de l’organisation de l’anticipation (Tropico pour les jeunes c’est chouette). Les jeux multi-joueurs également pour se retrouver et coopérer ou se challenger (Overcooked c’est génial), l’aventure pour les plus âgés et pour développer son imagination (Outer wilds, The Witcher – attention c’est un jeu conseillé 18+ quand même…)

Il y en a pour tous les goûts et tous les talents. Et même pour aborder des sujets délicats comme la mort, les relations familiales ou la guerre (Spiritfarer, Gris, notre jeu A Plague Tale: Innocence pour les plus grands, Soldats inconnus, This War of mine, les grandes grandes vacances pour les petits…) mais il faut prendre le temps d’en parler ensemble.

Aurélie, sur quels réseaux sociaux peut on te retrouver? As tu des créations, des sites à promouvoir?

Je suis assez active sur Twitter pour mon travail et on peut aussi me trouver sur LinkedIn.

Aurélie, merci beaucoup pour ton temps et tes conseils.  

Merci de m’avoir donné la parole :p

À propos de Marc Shakour

Ancien programmeur de jeu vidéo, chroniqueur pour RDS Jeux vidéo, professeur, compétiteur... Marc connaît très bien l'univers et l'industrie du jeu vidéo depuis toujours. Il a décidé d'aider tous ceux qui n'y connaissent rien, à découvrir de nouveaux univers, mondes et créatures fantastiques.

Voir tous les articles de Marc Shakour