Les métiers du jeu vidéo : Entrevue Stephan Carmignani, Directeur Créatif Partie 2

Interview Stephan Carmignani

J’ai connu Stephan grâce aux multiples forums et connaissances que nous avons en commun. Il m’a accueilli lorsque je venais de débarquer à Montréal et depuis, il est devenu parent et a progressé significativement au niveau professionnel, lui donnant une grande expertise de l’industrie. 

Je souhaite aujourd’hui m’entretenir avec lui, car je sais qu’il a voulu travailler dans l’industrie du jeu vidéo pendant longtemps et qu’il y est parvenu. Je pense que son parcours peut inspirer des enfants, adolescents et étudiants qui aspirent à rejoindre l’industrie.

Ceci est la deuxième partie de l’entrevue avec Stephan Carmignani. Pour lire la première partie, cliquez ici.

Marc: Quels conseils donnerais-tu aux étudiants qui souhaitent intégrer l’industrie?

Stephan: Je reçois beaucoup de CV d’étudiants ou de personnes intéressées à travailler dans l’industrie du jeu, et je dirais: cela dépend du type de studio dans lequel ils veulent appliquer, studio AAA (grand studio par son budget et ses équipes) ou studio indépendant.

Les productions AAA (les jeux les plus chers et impressionnants techniquement) sont devenues massives, et en général ces studios cherchent des candidats qui sont déjà spécialisés dans leur approche ou montre un potentiel en termes de spécialisation (tech art, tech design, character artist etc).

Les studios indies (développeurs indépendants) ont peut-être plus tendance à vouloir des profils moins spécialisés, avec des candidats plus “autonomes” qui ont moins besoin d’être micro-managés et qui vont faire un peu de tout, tout en étant en charge d’une partie du développement. 

Il est important de comprendre et d’accepter ces 2 dynamiques et de voir dans laquelle on se retrouve le plus! Mais une chose est sûre: maintenant que Unity et Unreal (2 logiciels permettant de créer des jeux vidéo) sont gratuits (ainsi que d’autres plateformes/engins), et que des didacticiels sont accessibles gratuitement en ligne, les entreprises s’attendent à avoir des candidats qui connaissent les outils, et s’en sont servi. Il y a une demande claire de candidats avec des profils plus techniques.    

Personnellement j’essaye toujours de comprendre la motivation du candidat avec qui je m’entretiens: 

  • Est-ce que le candidat pose des questions?
  • Parviennent ils à identifier leurs points forts et les mettre en avant?
  • Est-ce qu’ils ont un plan de carrière, ou du moins une idée d’où ils se voient dans 5 ans?
  • Ont-ils une expérience personnelle d’Unreal, Unity, ou un quelconque moteur de jeu? (et si possible, un portfolio de créations personnelles)
  • Mais plus que tout, quelle est leur compréhension de l’industrie et de ses tendances?
Unity Engine Écran Partagé
Une capture d’écran du logiciel Unity qui permet de créer notamment des jeux vidéo.
Marc: Quels conseils donnerais-tu aux parents qui souhaitent que leurs enfants jouent avec modération?

Stephan: Essayez de comprendre ce que vos enfants aiment et recherchent dans les jeux vidéo. Cela vous aidera à comprendre leur motivation. Maintenant il est toujours bon d’avoir une routine: on peut jouer tous les jours, par contre ça sera toujours à la même heure et pour la même durée. 

Ça permet également de définir des moments “spéciaux” pendant lesquels l’enfant pourra jouer plus longtemps. 

Personnellement je ne suis pas fan de la technique de la carotte qui consiste à dire “si tu veux jouer tu vas devoir faire telle ou telle chose avant pour mériter ton temps de jeu”. Je préfère intégrer le temps de jeu dans une routine. Il peut arriver que l’enfant n’ait pas eu une bonne journée et que sa consolation sera de pouvoir jouer à son jeu préféré. 

Marc: As tu d’autres conseils pour les parents qui ne s’y connaissent pas en jeu vidéo?

Stephan:

  • Choisissez les jeux ensemble. Assurez-vous qu’en tant que parent, vous comprenez exactement quel jeu vous achetez à votre enfant. 
  • Essayez de comprendre le modèle économique du jeu que vous achetez ou téléchargez: est-ce un Free-to-Play (jeu gratuit) avec énormément de choses à acheter par la suite? Un jeu complet qui ne nécessite aucune microtransaction? etc.
  • Jouez avec eux le plus possible pour avoir une meilleur compréhension de ce à quoi vos enfants sont exposés

Mais plus que tout: est-ce un jeu en ligne? Si oui, essayez de comprendre de quelle manière les autres joueurs interagissent avec votre enfant. 

M: À quoi joues-tu en ce moment? Et est-ce que tu recommandes les titres en questions?

En ce moment je joue à Super Mario Odyssey sur la Nintendo Switch, et j’essaye de finir Ghost of Tsushima sur PS4. 

Je conseille Super Mario Odyssey pour une audience jeune car son contenu est complètement adapté à cette démographie. 

Pour ce qui est de Ghost of Tsushima, je ne le conseille pas à une audience jeune. C’est un jeu pour adulte avec beaucoup de violence, sang…mais, c’est probablement un des meilleurs jeux sur PS4.

M: Aurais tu des jeux à recommander pour les enfants ? et pour les adolescents?

Pour les plus jeunes:

Bibi World Écran Partagé

Pour les adolescents:

Stephan , sur quels réseaux sociaux peut on te retrouver? As tu des créations, des sites à promouvoir?

Principalement sur LinkedIn.

Stephan , merci beaucoup pour ton temps et tes conseils. 

Merci à toi!

À propos de Marc Shakour

Ancien programmeur de jeu vidéo, chroniqueur pour RDS Jeux vidéo, professeur, compétiteur... Marc connaît très bien l'univers et l'industrie du jeu vidéo depuis toujours. Il a décidé d'aider tous ceux qui n'y connaissent rien, à découvrir de nouveaux univers, mondes et créatures fantastiques.

Voir tous les articles de Marc Shakour