Métiers du jeu vidéo : Entrevue Catherine Verret, animatrice 3D

Interview Catherine Verret Ecran Partage

J’ai rencontré Catherine Verret grâce aux divers réseaux sociaux liés aux jeux vidéo. Je souhaite aujourd’hui m’entretenir avec elle, car je pense que son parcours peut inspirer des enfants, adolescents et étudiants qui aspirent à rejoindre l’industrie.

Bonjour Catherine ! Pourrais-tu s’il te plaît nous dire quelle est ta profession actuelle?

Bonjour Marc ! Je suis actuellement Animatrice 3D chez Lowbirth games, un studio de jeu indépendant développant des jeux narratifs.

Et est-ce que c’est ton premier job dans le jeu vidéo?

Non, en terminant mes études, j’ai commencé ma carrière chez Gameloft Montréal.

Quelles études as-tu effectuées ?

J’ai étudié en animation 3D orientée jeu vidéo au Campus ADN.
Il s’agit d’un programme public, financé et reconnus par le ministère de l’Éducation qui mène à un diplôme d’Attestation d’études collégiales (AEC).

Quel a été ton parcours pour travailler dans l’industrie du jeu vidéo?

En sortant du secondaire, je n’avais aucune idée qu’il était envisageable de travailler dans le domaine de la 3D ou du jeu, je ne connaissais rien du processus de développement. J’ai cherché mon domaine pendant plusieurs années d’études avant de découvrir un peu par hasard en quoi consistait les métiers du jeu. Avant de compléter mes études en Animation 3D orienté jeu vidéo, j’ai étudié en cinéma et en arts visuels, j’y ai appris des concepts utiles dans mon travail d’animatrice. L’école de jeu où j’ai étudié, le campus ADN, a complètement changé ma vie. J’ai eu la chance de rencontrer des mentors et professeurs formidables qui ont su me partager leur passion et je me suis liée d’amitié avec des étudiants de divers domaines.

À quoi ressemble une journée type en tant qu’ Animatrice 3D ?

La journée commence avec un café et une petite réunion d’équipe afin de partager notre travail  et de signaler un blocage, ainsi tout le monde est sur la même page. M’occupant du côté ”rig”, des animations de gameplay et de cinématiques, je travaille étroitement avec notre directeur créatif, directrice artistique et artiste 3D de personnages afin de donner vie aux différents personnages de notre jeu. Avant de commencer une tâche, j’ai un meeting avec l’un ou plusieurs d’entre eux afin de comprendre l’intention et de définir un objectif. Dépendamment du mouvement, je me lance dans la collecte de références avant de commencer à animer, l’animation ayant pour but de créer l’illusion de la vie, il est important d’analyser certains mouvements dans la réalité afin d’avoir un résultat crédible. Je m’assure de tester les animations dans le jeu à toutes les étapes afin de m’assurer que tout fonctionne bien avant d’investir beaucoup de temps dans une animation.

Quels sont les points que tu apprécies le plus en travaillant dans l’industrie?

J’adore mon travail. C’est probablement le meilleur point. Puis, rencontrer et échanger avec des gens qui sont aussi créatifs et passionnés que moi. J’ai la chance de travailler avec des personnes formidables qui ont des parcours tout aussi différents les uns que les autres. J’aime également le fait que mon travail n’est aucunement répétitif, j’adore apprendre de nouvelles choses et il est nécessaire de se tenir à l’affût des nouvelles technologies. 

Quels sont les points négatifs lorsqu’on travaille dans l’industrie?

Je passe énormément de temps devant un écran, sinon le fait que personne en dehors de l’industrie ne comprend vraiment en quoi consiste mon travail. Je sais également qu’il est parfois difficile d’être une femme dans l’industrie, mais je dois avouer que j’ai eu la chance de n’avoir jamais vécu cela. 

Quels conseils donnerais-tu aux étudiants qui souhaitent intégrer l’industrie?

Ne vous contentez pas de ce que vous apprenez à l’école, si le développement de jeu vous intéresse, regardez des GDC ( conférence de développeurs de jeu), intégrez des groupes sur les réseaux sociaux et n’hésitez pas à demander conseils à des gens dans l’industrie. Nous sommes vraiment une belle communauté et beaucoup d’entre nous sommes prêts à vous aider et à vous conseiller.

Quels conseils donnerais-tu aux parents qui souhaitent que leurs enfants jouent avec modération?

Intéressez vous à leur passion. Demandez-leur de vous expliquer le jeu auquel ils jouent, votre intérêt lui fera plaisir et il vous sera plus facile de comprendre leurs passe-temps et de demander d’arrêter une partie au bon moment. Souvent les parents projettent une impression de confrontation envers leurs enfants autours du jeu, la seule interaction étant pour leur dire d’arrêter et souvent dans un moment inopportun. Lui demander de faire son dernier match/donjon/niveau/course etc sera plus efficace que de simplement lui dire d’arrêter à l’instant. 

As tu d’autres conseils pour les parents qui ne s’y connaissent pas en jeu vidéo?

Jouez avec eux! En découvrant quel type de jeu votre enfant joue, vous apprendrez sur lui. Comprenez que tant que ce n’est pas dans l’excès, et que votre enfant semble épanoui, le jeu vidéo est un passe-temps comme un autre. Certains jeux sont également très propices au développement de la créativité et de la résolution de problèmes. Prenez le temps de faire une recherche rapide quand vous achetez un jeu à votre enfant. Il y a de nombreux sites où les parents partagent leurs impressions et beaucoup d’entre eux sont des joueurs eux mêmes.

Informez vous sur les différents modèles de monétisation, par exemple, certains jeux sont gratuits mais requièrent des achats ultérieurs et fréquents afin de progresser alors que d’autres requièrent de fréquentes pauses afin de bombarder le joueur ou la joueuse de publicités. 

À quoi joues-tu en ce moment? Et est-ce que tu recommandes les titres en questions?

Je dois avouer que je passe beaucoup moins de temps à jouer depuis que je suis dans l’industrie du jeu. Récemment, le temps que je consacre à jouer est dédié à des parties de League of Legends entre amis. Honnêtement, je ne recommande pas particulièrement ce jeu. Il n’est pas mauvais, mais la courbe d’apprentissage est vraiment longue et difficile pour un nouveau joueur, et à moins d’avoir un intérêt marqué pour ce jeu ou/et d’avoir des amis avec qui y jouer, je ne trouve pas que ça vaille la peine.

Aurais tu des jeux à recommander pour les enfants ? et pour les adolescents?

Les Lapins Crétins: Apprends à coder!
Minecraft

Super Mario Maker 2
Armello

Rainbow Billy and the Curse of Leviathan

Catherine, sur quels réseaux sociaux peut on te retrouver? As tu des créations, des sites à promouvoir?

Principalement sur Linkedin.

Catherine, merci beaucoup pour ton temps et tes conseils. 

À propos de Marc Shakour

Ancien programmeur de jeu vidéo, chroniqueur pour RDS Jeux vidéo, professeur, compétiteur... Marc connaît très bien l'univers et l'industrie du jeu vidéo depuis toujours. Il a décidé d'aider tous ceux qui n'y connaissent rien, à découvrir de nouveaux univers, mondes et créatures fantastiques.

Voir tous les articles de Marc Shakour

Laisser un commentaire