Métiers du jeu vidéo: Entrevue Charlotte Delannoy, artiste technique (Partie 2)

Interview Charlotte Delannoy Ecran Partage

Ceci est la seconde partie de l’entretien. Pour lire la première partie, cliquez ici !

M: Quels sont les points que tu apprécies le plus en travaillant dans l’industrie?

C: Dans un premier lieu, je dirais “l’ambiance”. Pour la plupart des professionnels de l’industrie, le jeu vidéo est avant tout une passion : on commence gamers puis on apprend à créer les choses nous-mêmes. On a donc la chance de travailler avec un groupe de gens qui nous ressemblent : passionnés, bienveillants et désireux de vouloir faire une belle expérience de jeu.

Ensuite, je dirais “la formation constante”. Il est impossible de tout savoir, de connaître tous les logiciels, tous les métiers, tous les pièges. On apprend tout le temps, aussi bien techniquement que socialement. On ne s’ennuie jamais.

Je pense que pour la plupart des jeunes travailleurs dans l’industrie, le jeu est l’attrait principal. Plus le temps passe, plus le jeu devient secondaire et l’équipe, le cadre et le mandat priment.

M: Quels sont les points négatifs lorsqu’on travaille dans l’industrie?

C: Le jeu vidéo étant un métier de passionnés, les gens ont tendance à beaucoup s’impliquer émotionnellement dans le développement. Il m’arrive de passer plus d’heures qu’il n’en faudrait pour résoudre un problème, ou d’y penser tout le week-end. Il faut développer une capacité à se détacher et à passer du travail à la vie personnelle. Ce qui n’est pas évident quand le sujet est une passion.

Il y a beaucoup de compétition dans le milieu. Beaucoup de gens très talentueux se découvrent un syndrome de l’imposteur. Les connaissances étant tellement infinies, nous sommes toujours en apprentissage continuellement. Il faut accepter qu’on ne sait et saura jamais tout.

Les logiciels et techniques évoluant à une vitesse folle, il faut prendre le temps de se former sur les nouvelles technologies. Ce qui est difficile à conjuguer avec une vie bien remplie. Un équilibre est à trouver.

Marc: Quels conseils donnerais-tu aux étudiants qui souhaitent intégrer l’industrie?

Charlotte: Pour intégrer l’industrie il y a plusieurs facteurs à prendre en compte :

  • Il faut monter un portfolio ou un site web : un support qui prouve votre savoir et vos compétences.
  • Il vous faudra des contacts, le réseautage est très important. Cela peut se développer lors d’événements sociaux, sur des forums/Twitter/Discord mais cela commence déjà dans votre école. Votre attitude est aussi importante que vos compétences. Personne n’aime travailler avec des divas.
  • Le timing est important : Les studios en pleine production ou fin de production n’engagent pas beaucoup de juniors. 
  • Quand vous jouez à des jeux, demandez vous comment les choses sont faites.
  • Faites des projets personnels, mais ne visez pas trop gros, un petit portfolio bien poussé vaut mieux qu’un énorme portfolio moyen. Regardez les gens sur Artstation, inspirez vous de tableaux, de natures ,de films.
Marc: Quels conseils donnerais-tu aux parents qui souhaitent que leurs enfants jouent avec modération?

Charlotte: J’ai été accro aux jeux vidéo de mes 10 ans à mes 18 ans. Je trouvais que l’école n’avait vraiment aucun intérêt à côté de ma vie virtuelle. Aujourd’hui je regrette de ne pas avoir plus travaillé mes cours d’art et les maths, car les deux me sont utiles quotidiennement.

Je dirais aux parents que le jeu vidéo peut être plusieurs choses : un défouloir, un défi, un moment social, une immersion dans une histoire (comme un bon livre), un casse tête et bien d’autres choses.

Essayez de comprendre ce qui attire vos enfants dans ce monde-là. Un enfant qui joue à Zelda Breath of the Wild et un autre qui joue à Fortnite ne cherchent pas du tout les mêmes choses. Contrairement à la télévision, le jeu vidéo est un moment actif : il faut réfléchir, être concentré, avoir des réflexes, etc…

Le jeu vidéo est un loisir. Je pense qu’il faut essayer comprendre quel besoin l’enfant essaie de combler : Un besoin d’évasion, social, d’appartenance, de compétition ou de réflexion?
Si l’univers du jeu le passionne vraiment ainsi que la création, il existe des logiciels gratuits avec beaucoup de contenu disponible sur YouTube pour commencer à apprendre (Unity, Unreal, Blender)

As tu d’autres conseils pour les parents qui ne s’y connaissent pas en jeu vidéo?

Regardez les Ratings! Trop peu de parents connaissent les symboles et achètent des choses trop violentes pour leurs enfants.

Oui, certains jeux contiennent des drogues, du sexe, des violences physiques ou verbales. Si vous considérez que vos enfants sont trop jeunes pour voir ce genre de choses, il faut savoir décoder les pochettes.

Ensuite je conseillerais de parler à vos enfants, demandez leur de vous montrer ce qu’ils aiment sans les juger.
Jouer avec mon père enfant est un souvenir cher pour mon cœur et je suis contente d’avoir partager ça avec lui. J’étais aussi contente de jouer seule avec mes amis virtuels. Le jeu vidéo c’est la bulle de la personne, son petit coin tranquille, son défouloir.

À quoi joues-tu en ce moment? Et est-ce que tu recommandes les titres en questions?

En ce moment je n’ai pas trop le temps de jouer. Je suis sur la Beta de Baldur’s Gate 3, mais sinon j’ai refait des vieux classiques Arcanum, Caesar 3. Parfois je regarde mon conjoint jouer à des titres plus récents comme Ori ou Zelda.

Aurais tu des jeux à recommander pour les enfants ? et pour les adolescents?

Pour les enfants il y a pas mal de jeux rigolos à faire en famille sur Switch : Overcooked, les Mario bien entendu, Minecraft, Spyro, Ultimate Chicken Horse, les Sims.

Pour les ados, on peut difficilement passer à côté de Fortnite, League of Legends ou DOTA 2. Certains jeux solos sont de belles aventures comme les Uncharted, Tomb Raider, Horizon Zero Dawn. Le tout est de toujours vérifier le rating ou de connaître suffisamment les jeux pour savoir qu’ils sont adaptés à vos enfants.

Ultimate Chicken Horse un jeu montréalais idéal pour les parties à 4 joueurs.
Charlotte, sur quels réseaux sociaux peut on te retrouver? As tu des créations, des sites à promouvoir?

Je suis sur Artstation, même si mon profil n’est plus vraiment actif depuis mon passage en artiste technique. Sinon Twitter et Linkedin bien entendu!

Charlotte, merci beaucoup pour ton temps et tes conseils. 

Merci Écran Partagé de me donner l’opportunité  de partager mon avis et mon expérience!

J’espère que mon article aidera des parents à mieux comprendre leurs enfants ou à certains enfants à trouver leur voie! Qu’ils n’hésitent pas à me contacter si besoin, je serais ravie de leur répondre 🙂 

À propos de Marc Shakour

Ancien programmeur de jeu vidéo, chroniqueur pour RDS Jeux vidéo, professeur, compétiteur... Marc connaît très bien l'univers et l'industrie du jeu vidéo depuis toujours. Il a décidé d'aider tous ceux qui n'y connaissent rien, à découvrir de nouveaux univers, mondes et créatures fantastiques.

Voir tous les articles de Marc Shakour