Nous avons joué et testé Checkmate Showdown ! Nos impressions !

Checkmate Showdown Featured Écran Partagé

Checkmate Showdown est un mélange entre un jeu d’échec et un jeu de combat. Nous en avons parlé dans notre fiche ici.

À l’heure où on écrit ses lignes, le jeu est actuellement en développement, donc il n’est pas fini, il se peut que mes impressions soient faussées parce que tout est sujet à changement. Les développeurs sont en train d’itérer et de prendre les avis de tout le monde afin de raffiner leur jeu.

Checkmate Showdown est aussi en pleine campagne Kickstarter. Cela veut dire que vous pouvez soutenir le projet sur Kickstarter afin d’aider les développeurs à avoir les ressources pour finir le projet.

Depuis quelques mois, les échecs ont obtenu un gain en popularité significatif grâce à la série TV The Queen’s Gambit sortie sur Netflix. Depuis lors, les tournois, les spectateurs du célèbre jeu de société augmentent constamment. Les streameurs s’en donnent à cœur joie sur Twitch et sont désormais suivis par des millions d’aficionados.

C’est dans ce contexte que les 2 studios à l’origine du jeu ont démarré la production. Développé par ManaVoid Entertainment et BadRez Games, le projet avait attiré mon attention parce que je suis un grand fan de jeu de combat depuis plus de 30 ans. J’étudie les jeux de cette catégorie pour trouver les meilleures stratégies, combinaisons et éventuellement triompher. Je joue compétitivement à ce genre de jeu.

Mais créer un jeu de combat n’est pas une chose aisée, surtout en partant de rien. Cela fait 30 ans que les Street Fighter, Tekken, King of Fighters, Smash Bros et Mortal Kombat itèrent sans cesse en essuyant échecs et succès.

C’est donc un pari risqué pour les développeurs de Checkmate Showdown.

Pizza Reine

En compagnie de l’un des membres de l’équipe du jeu, Antoine , j’ai donc pu tester une version de développement.

Voici quelques-unes de mes impressions:

La direction artistique est soignée, les personnages sont bien différenciés avec des couleurs oranges et violettes pour chaque équipe. Cependant il y a un peu trop de personnages cyclopes ou bien avec des casques à visée laser à mon goût. Avec des personnages davantage humains, cela permettrait aux joueurs de s’identifier et d’avoir leur favori.

Au niveau des contrôles: chaque personnage possède les actions suivantes: Attaque légère, forte, spécial, projection, appel d’un personnage pour assister quelques secondes (appelé Assist), et attaque ultime. On peut sauter avec la direction haute (comme dans les autres jeux de combat) ou le bouton saut (comme dans Smash Bros)(assigné au bouton A, sur manette Xbox). Comme je découvre le jeu, je me trompe souvent et je saute avec A contre mon gré.

Les commandes sont très simples, et les combinaisons de coups également. Ce sera aisé pour les vétérans du genre de prendre le jeu en main, il faudra un peu de pratique pour les autres. Les commandes sont universelles pour les combos de base, les « launchers » (coups qui propulsent l’adversaire dans les airs afin de démarrer ou continuer un combo aérien), les coups spéciaux et ultimes.

On joue à un jeu d’échec normalement jusqu’à ce qu’une pièce (qui ne soit pas un pion) tente de capturer une autre pièce: à ce moment, cela devient un jeu de combat avec le Cavalier tentant de capturer la tour, le Fou ou le Roi par exemple. Les pions sont en effet capturés directement sans phase de jeu de combat.

Lorsqu’une pièce gagne un combat, elle conserve ses points de vie actuels.

Checkmate Showdown Image 1 Ecran Partage
Checkmate Showdown Image 1 Ecran Partage

Elo World

Les développeurs tentent d’implémenter le sacro-saint code réseau « rollback », vénéré par les fans des jeux de combat. Si cela est fait correctement, cela rendra le jeu très agréable en ligne. Je n’ai pas pu tester le jeu en ligne pour l’instant.

Les développeurs souhaitent réaliser un jeu où les pros des jeux de combat peuvent triompher, et où les pros des jeux d’échec peuvent triompher. Pour l’instant, je vois seulement comment les pros des jeux de combat peuvent triompher. J’ai en effet vaincu l’ordinateur en parcourant tout l’échiquier avec juste un cavalier.

Lors des tests effectués par l’équipe de développement avec des joueurs pro d’échec, Antoine m’a indiqué qu’il voyait clairement une différence au niveau de la stratégie sur l’échiquier. Les joueurs d’échec parvenaient à tirer leur épingle du jeu.

J’aime la façon dont le jeu invite à repenser l’échiquier des échecs à cause des points de vie, des différents personnages et des stratégies supplémentaires.

Comme dans tout jeu compétitif, les parties sont plus agréables avec des adversaires humains.

Checkmate Showdown Image 2 Ecran Partage
Checkmate Showdown Image 2 Ecran Partage

Entrez dans la ronde

Est-ce que Checkmate Showdown a l’intention de compétitionner avec les ténors du genre? Je ne pense pas. Comme dit, les autres jeux de combat ont sorti des centaines d’itérations en plus de 30 ans.

Est-ce que Checkmate Showdown a le potentiel d’être amusant et proposer des défis divertissants entre amis ? Absolument !

Je suis impatient de voir ce que le jeu peut donner à l’avenir. Checkmate Showdown tient quelque chose de spécial ici. Il y a tout un équilibre et une stratégie à développer entre leur mélange de jeu d’échec et jeu de combat.

L’équipe du jeu a déjà sorti plusieurs jeux comme Epic Manager et Rainbow Billy. Ils sont donc une équipe sérieuse et déterminée à mener le projet à bien. Ils sont également raisonnables dans leur ambition grâce à leur expérience. Bien sûr, ils veulent ajouter toutes les fonctions demandées par les joueurs dans leur jeu, mais ils ne veulent pas prévoir davantage que leurs ressources leur permet d’accomplir. Plus le jeu sera soutenu, meilleur il sera.

Soutenez ManaVoid Entertainment et BadRez Games en finançant leur campagne Kickstarter !

À propos de Marc Shakour

Ancien programmeur de jeu vidéo, chroniqueur, professeur, compétiteur... Marc Shakour connaît très bien l'univers et l'industrie du jeu vidéo depuis toujours. Il a décidé d'aider les néophytes à découvrir de nouveaux univers, mondes et créatures fantastiques.

Voir tous les articles de Marc Shakour