Test: AEW Fight Forever expliqué aux parents

AEW Fight Forever cover Écran partagé

Ce que les parents doivent savoir

AEW Fight Forever est le premier jeu de lutte (catch pour les européens) pour All Elite Wrestling, cette promotion de lutte fondée en 2019 qui se positionne comme une alternative à la WWE de Vince McMahon.

Au menu, on retrouve donc une sélection de neuf types de matchs qui peuvent être disputés en solo ou en multijoueur, un mode histoire où on incarne un ou une pugiliste de notre choix pendant un an de sa carrière à la AEW, ainsi qu’une poignée de mini-jeux à la Mario Party.

Il est également possible de jouer en ligne contre d’autres joueurs à travers le monde ou d’utiliser la suite de création pour créer lutteurs, équipes et arènes.

Contrairement aux jeux de la WWE, AEW Fight Forever se veut davantage arcade, à la façon des jeux de N64 pour les vétérans du genre. Pour les autres, qu’est-ce que ça veut dire? Simplement qu’au lieu d’essayer de simuler les vrais matchs qu’on voit à la télé de façon réaliste, le jeu se veut plus rapide et plus prêt d’un défouloir.

Détails

Date de sortie: 29 juin 2023
Développeur: Yukes
Éditeur: THQ Nordic
Disponible sur: Steam PC, Nintendo Switch, Playstation 4, Playstation 5, Xbox One, Xbox Series
Format disponible: Physique et numérique
Version testée: Playstation 5

Genre de jeu: Lutte/catch, combat
Thèmes abordés: Combat, Lutte professionnelle, Catch
Durée d'une partie: 1h
Durée du jeu principal/de l'histoire: 10h
Durée totale pour tout compléter: Les défis se renouvellent sans cesse, il n'y a pas vraiment de fin

Langues des textes: Allemand, Anglais, Chinois simplifié, Espagnol, Français, Japonais, Portugais,
Langues des voix: Anglais,

Nombre de joueurs locaux: 3
Nombre de joueurs en ligne: 4

Niveau d'expérience nécessaire

Age 3+ 7+ 12+ 16+ 18+
Débutants
Intermédiaires
Expérimentés

Évaluation

Le jeu est très violent. Non seulement le catch est un sport violent en soi, mais certains combats très violents sont disponibles, comme les combats avec des cordes en barbelés et des explosifs.

Dans les combats avec des armes, il est également disponible d’utiliser des punaises sur notre adversaire, ainsi qu’une foule d’armes qui feront couler le sang à flots.

Bref, le jeu est à déconseiller pour les âmes sensibles.

Mis à part quelques tenues suggestives, il n’y a pas de contenu de nature sexuelle à proprement parler.

Les lutteurs ont parfois un langage coloré dans leurs insultes, mais ce n’est généralement pas très dérangeant. On ne recommande toutefois pas ce niveau de langage aux jeunes enfants.

Il y a plusieurs modes de difficulté, question d’adapter le niveau à tous les joueurs. Le jeu offre également des options afin de rendre les contrôles plus accessibles à un plus grand nombre de joueurs.

Toutefois, ça demeure un jeu d’action, et il sera nécessaire d’appuyer sur des combinations de boutons pour arriver à ses fins.

On doit acheter le jeu, on peut acheter des contenus téléchargeables additionnels.

Il y a des contenus téléchargeables payants, mais le contenu qu’ils offrent reste plutôt facultatif.

On apprécie également que le jeu ne soit pas vendu plein prix (59,99$ CAD), vu le peu de contenu offert.

Modes de jeu locaux

Il y a un mode solo, Road to Elite, qui nous propose d’incarner un ou une lutteuse de notre choix (ou un combattant que nous avons nous-mêmes créé) pendant la première année de la compagnie. Le choix du personnage importe peu; l’histoire est la même, peu importe.

On peut également disputer des matchs contre l’ordinateur, jouer aux mini-jeux, ou s’amuser avec la suite de création.

Il y a également des défis quotidiens et hebdomadaires qui nous demandent d’accomplir certaines tâches dans le jeu, en échange d’argent virtuel qui permet d’acheter de nouveaux personnages, costumes, mouvements ou éléments de décor.

Modes de jeu en ligne

On peut affronter d’autres joueurs en ligne, soit en mode Ranked qui nous inscrira au classement mondial, en mode Casual où les résultats ne comptent pas au classement, ou dans un match privé avec des amis.

Nous avons testé quelques combats en ligne, et hormis quelques ralentissements très mineurs, l’expérience en ligne était sans reproches.

Extensions (DLC)

Il y a des contenus téléchargeables payants, mais qui ne sont pas encore disponibles à part au moment d’écrire ces lignes (on devine qu’ils le seront bientôt). Pour 20$ CAD supplémentaires , l’édition Elite inclue la passe de saison, qui verra 6 lutteurs et 4 mini-jeux s’ajouter à AEW Fight Forever. Les six lutteurs en question sont Dax Harwood, Cash Wheeler, The Bunny, Keith Lee, Danhausen et Hook.

Les joueurs qui précommandent ont également accès à deux versions de Matt Hardy. Il sera plus tard vendu séparément pour les autres, mais le prix et la date n’ont pas encore été annoncés.

Il a été évoqué qu’il pourrait éventuellement y avoir plus de passes de saison au fil des ans, mais rien n’est confirmé pour le moment.

Notre avis

Disons le d’emblée: votre appréciation d’AEW Fight Forever dépendra grandement de votre appréciation de la franchise AEW. Si vous êtes des fanatiques de la jeune promotion, vous serez heureux de retrouver des lutteurs comme CM Punk et Bryan Danielson, ainsi que des nouveaux venus au monde vidéoludique tels que MJF ou Jade Cargill.

Toutefois, pour les fans du dimanche, ou pour ceux qui cherchent simplement un bon jeu d’action à se mettre sous les pouces, l’offre d’AEW Fight Forever est limitée.

Le mode solo est très court, et même s’il est conçu pour être complété plusieurs fois, le contenu a tendance à se répéter rapidement. De plus, on sent vite que le budget du titre était limité: il n’y a pas de doublage vocal, pas d’entrées complètes de lutteurs, et les graphismes sont adéquats, sans plus.

Même en multijoueur, le contenu est quelque peu limité; on retrouve moins de 10 types de matchs, et il n’y a pas énormément de variétés dans les prises que peuvent faire chacun des lutteurs. Les combats ont d’ailleurs tendance à se conclure rapidement.

Plus j’ai progressé dans le jeu et maîtrisé les contrôles et mécaniques, et plus j’ai eu l’impression que les combats devenaient inintéressants. J’alternais la même poignée de prises, puis je faisais mon finisher, et le tour était joué.

Les mini-jeux sont rigolos, même si on comprend mal comment ils s’insèrent dans le reste du jeu. Qu’on se comprenne; ils sont plutôt agréables à jouer, mais on ne peut s’empêcher de penser que ce temps aurait été mieux investi à étoffer davantage le mode solo ou le système de combats, par exemple.

AEW Fight Forever saura amuser les fans ardents de la compagnie pendant quelques heures, surtout s’ils jouent avec des amis. Mais pour les autres, mieux vaut attendre un éventuelle baisse de prix.

Notre note : 13 / 20

Bande-annonce

Laisser un commentaire