Test: Asfalia: Colère expliqué aux parents

Asfalia Colere Featured Ecran Partage

Ce que les parents doivent savoir

Asfalia: Colère est un jeu pour enfants qui consiste à pointer et à cliquer des éléments afin d’interagir avec l’environnement. On contrôle le personnage de Charlie, un enfant qui souhaite jouer avec son chien qui manque malheureusement de motivation. Charlie va alors s’énerver et cela va avoir des conséquences dramatiques sur son environnement.

La joueuse / le joueur peut cliquer sur de nombreux éléments afin de ramasser des objets, parler avec des personnages, observer des objets statiques, obtenir des autocollants.

Lorsque Charlie ramasse des objets, ils sont placés dans son inventaire. Lorsque ceux-ci sont nécessaires, ils sont joués automatiquement. Il n’y a pas besoin de chercher quel objet correspond à quelle situation. Il faut juste les trouver dans l’environnement.

Charlie débute dans un environnement familier, sa maison et son jardin, et va très vite être amené à parcourir un monde imaginaire, avec de nombreux environnements et créatures fantastiques.

Le jeu est construit comme un conte, un livre pour enfants. Il est fait pour être joué seul par l’enfant, ou bien pour être partagé entre enfant et parent.

Il s’agit également du premier épisode d’une série de jeux. L’histoire n’est donc pas terminée à la fin de ce jeu. Le prochain épisode sera Asfalia: Peur.

Le jeu est intégralement doublé en français ou en anglais au choix.

Détails

Date de sortie: 23 janvier 2023

Développé par: Funtomata
Publié par : Funtomata
Disponible sur: PC (Steam) (version testée)

Type de jeu: Pointer et cliquer / Point and Click
Thèmes: Enfance, Colère.
Durée moyenne d’une partie: 15-30 minutes
Durée de vie totale du jeu: 1 heure. Un peu plus si on souhaite tout compléter.

Modèle économique: Besoin d’acheter le jeu une fois.

Textes et voix disponibles: Français et Anglais.
Nombre de joueurs :
1 en ligne

Disponible en format numérique (téléchargement sur l’ordinateur)

Jeu fourni par l’éditeur pour la critique. Cela n’influence pas notre opinion.

ÂgeNéophytesIntermédiairesExpérimentés
3+Crochet 2 01 Ecran PartageCrochet 2 01 Ecran PartageCrochet 2 01 Ecran Partage
7+Crochet 2 01 Ecran PartageCrochet 2 01 Ecran PartageCrochet 2 01 Ecran Partage
12+Croix 2 01 Ecran PartageCroix 2 01 Ecran PartageCroix 2 01 Ecran Partage
16+Croix 2 01 Ecran PartageCroix 2 01 Ecran PartageCroix 2 01 Ecran Partage
18+Croix 2 01 Ecran PartageCroix 2 01 Ecran PartageCroix 2 01 Ecran Partage
À partir de 5-6 ans environ.
Violence, peur, nudité?
Jauge Verte Ecran Partage

Aucun problème.

Niveau de lecture minimum nécessaire
Jauge Vert Pale Ecran Partage

Peu de lecture, mais c’est utile pour comprendre l’histoire et les instructions. Le doublage peut potentiellement palier l’incapacité à lire de l’enfant.

Niveau de langage utilisé
Jauge Verte Ecran Partage

Enfantin.

Message positif
Jauge Verte Ecran Partage

Aucun problème. Le personnage principal aide les autres personnages en résolvant leurs problèmes.

Difficulté
Jauge Verte Ecran Partage

Très facile. Les personnages rappellent constamment au joueur/ à la joueuse le prochain objectif, et on lui donne une tâche à la fois.

Niveau d’exécution minimum à la souris nécessaire
Jauge Verte Ecran Partage

Ne demande pas de réflexe. Il suffit de cliquer où l’on souhaite au rythme désiré.

Coûts supplémentaires ?
Jauge Verte Ecran Partage

Aucun.

Notre avis

Asfalia: Colère est un jeu magnifique et un très bon démarrage pour un premier jeu du studio Funtomata et une série de jeux. Il est respectueux de votre temps également, et il peut se compléter en une ou 2 soirées avec votre enfant.

La direction artistique façon aquarelle est très soignée et remarquable. Les animations sont basiques mais amplement suffisantes. Les énigmes à résoudre sont simples, et lorsqu’elles deviennent un peu compliquées, elles se résolvent en parlant à tout le monde, et interagissant avec tous les éléments. Le joueur ou la joueuse sont constamment encouragés à cliquer partout, parce qu’ils sont récompensés avec de jolis autocollants qu’ils accumulent dans leur cahier virtuel.

Le doublage des personnages est très soigné que ce soit en français, ou en anglais.

Asfalia: Colère est un jeu très agréable qui devrait plaire sans problème aux enfants. On vous le recommande sans problème.

Notre avis de gamer

Il y a quelques petits détails qui ne gâchent en rien l’appréciation du jeu en tant que tel, mais pour le vétéran que je suis, j’aimerai voir ceux-ci réglés dans une prochaine suite, si possible.

Le curseur de la souris devrait changer d’icône en fonction de l’emplacement où il est. S’il est sur un élément interactif, il devrait le montrer. S’il est sur un emplacement qui fait changer le joueur de zone, d’écran, il devrait le montrer également. En effet, le joueur est encouragé à cliquer partout, mais parfois les clics le sortent de l’écran, et cela devient très frustrant.

Une autre manière de montrer les objets interactifs, serait de les mettre en surbrillance subtilement en utilisant éventuellement une palette de couleurs plus vive.

Il faudrait également un bouton pour pouvoir passer les lignes de dialogues (déjà entendues ou non). Vu que l’on ne sait pas où cliquer, on déclenche parfois les mêmes lignes de dialogues à répétition involontairement, sans savoir qu’il s’agissait du même objet.

Le jeu est parfois vendu comme éducatif, mais je ne perçois pas la valeur éducative de celui-ci. À aucun moment, le personnage n’est guidé dans sa manière de gérer la colère. Il n’y a pas de figure parentale, ou d’autorité dans le jeu. Il n’y a pas de leçon à tirer suite à l’aventure que Charlie vit, et comme le prochain épisode se concentrera sur l’émotion de la peur, il ne semble pas y avoir de conclusion sur la colère.

Enfin, certains dialogues amènent à suggérer que Charlie va devoir résoudre plein de nouveaux problèmes, et soudainement tout se résout d’un coup, on ne comprend pas pourquoi. Il y a quelques incohérences, et absurdités au niveau des objets utilisés et la manière dont c’est résolu surtout vers la fin du jeu. On a l’impression qu’il manque quelques liens entre les énigmes et les tableaux.

Comme dit, je pinaille ici, le jeu est très bien réalisé. Le plus gros défaut, c’est surtout de ne pas savoir ce qui est interactif, et ce qui fait sortir de l’écran ou non.

Plus d’infos sur le jeu: Site officiel du jeu

À propos de Marc Shakour

Ancien programmeur de jeu vidéo, chroniqueur, professeur, compétiteur... Marc Shakour connaît très bien l'univers et l'industrie du jeu vidéo depuis toujours. Il a décidé d'aider les néophytes à découvrir de nouveaux univers, mondes et créatures fantastiques.

Voir tous les articles de Marc Shakour