Test : Capcom Arcade 2nd Stadium expliqué aux parents

Capcom Arcade 2nd Stadium Featured Ecran Partage

Ce que les parents doivent savoir

Capcom Arcade 2nd Stadium est une compilation de 32 jeux sortis dans les salles d’arcade sortis entre 1987 et 2003 par le développeur et éditeur de jeu Capcom. Cela inclut des jeux de tir, de combat, de casse-têtes, d’action, et même des compilations dans la compilation. De nombreux titres proposés sont étrangement déjà sortis dans les précédentes compilations Capcom récentes.

Détails

Date de sortie: 22 juillet 2022

Développé par: Capcom
Publié par : Capcom
Disponible sur:
PC (Steam)
Xbox One (Compatible Xbox Series)
Playstation 4 (Compatible Playstation 5)
et Nintendo Switch

Type de jeu: Compilation de jeux d’arcade

Durée moyenne d’une partie: environ 10 minutes

Estimation de la durée totale du jeu:
Infinie

Thèmes: Fantaisie, dessin animé, manga, combat

Modèle économique:
Le jeu de base est gratuit, et comporte un seul jeu: SonSon
Les 30 autres peuvent être achetés ensemble ou à l’unité.

Nombre de joueurs :
1 à 2 joueurs localement

Disponible en format numérique.
Jouable en anglais et japonais

Le jeu a été fourni par l’éditeur pour sa critique.
Cela n’influence pas notre opinion.

Joueurs3+ 7+ 12+16+18+
Néophytes
Intermédiaires
Expérimentés
Difficulté
Jauge Orange Ecran Partage

Ce sont des jeux d’arcade, qui étaient donc destinés à ce que les joueurs mettent beaucoup d’argent dans la borne d’arcade toutes les quelques minutes afin de continuer à jouer après avoir perdu. Il est possible de diminuer la difficulté un peu, mais cela reste difficile.

Violence, peur, nudité?
Jauge Orange Ecran Partage

Présence de sang quand les combattants s’affrontent. Les personnages féminins sont souvent avec de larges décolletés et ont de nombreuses poses suggestives. De nombreuses allusions au sexe apparaissent. Certaines attaques font grossir la poitrine des personnages, leurs fesses, les découpent en 2, les transforment en d’autres monstres. Tout cela est animé comme dans un dessin animé, dépendamment de la sensibilité des personnes, cela peut choquer, ou être anodin et ridicule. Ce sont des jeux des années 90 principalement, donc la représentation des personnages est teintée de ce patriarcat japonais.

Niveau de langage utilisé
Jauge Jaune Ecran Partage

Très peu de dialogue. Des provocations à la fin des combats et parfois allusions sexuelles dans les dialogues.

Message positif
Jauge Orange Ecran Partage

Des représentations des personnages féminins dans des poses sexys et en petite tenue.

Niveau de lecture minimum nécessaire
Jauge Vert Pale Ecran Partage

Doit savoir lire depuis quelques années pour comprendre les menus.

Coûts supplémentaires ?
Jauge Orange Ecran Partage

Les jeux sont disponibles à l’achat séparément. Et si vous ne les avez pas acheté, la compilation va vous le rappeler constamment. De plus, certains cadres et options sont aussi disponibles à l’achat séparément.

Niveau d’exécution minimum à la manette nécessaire
Jauge Orange Ecran Partage

Chaque jeu est très dur et long à apprendre. Certains peuvent être appréciés en jouant occasionnellement, mais ils sont bien meilleurs quand vous exploitez leurs potentiels au maximum. De nombreuses manipulations complexes sont nécessaires pour effectuer les mouvements de la plupart des jeux de combat. C’est même difficile d’y jouer avec une manette ordinaire et nous recommandons de jouer avec un stick arcade, parce que les jeux ont été prévu pour cela à l’origine.

Principe du jeu

Capcom Arcade 2nd Stadium est une compilation des 32 jeux suivants dans leurs versions tels qu’ils sont sortis en arcade à l’époque:

  • 1943 Kai (1987)
  • A.K.A. Block Block (1991)
  • A.K.A. The King of Dragons (1991)
  • A.K.A. Knights of the Round (1991)
  • A.K.A. Magic Sword (1990)
  • A.K.A. Vampire Savior: The Lord of Vampire (1997)
  • Avenger (1987)
  • Black Tiger (1987)
  • Capcom Sports Club (1997)
  • Darkstalkers: The Night Warriors (1994)
  • Eco Fighters (1994)
  • Exed Exes (1985)
  • Gun.Smoke (1985)
  • Hyper Dyne Side Arms (1986)
  • Hyper Street Fighter II: The Anniversary Edition (2003)
  • Last Duel (1988)
  • Mega Man: The Power Battle (1995)
  • Mega Man 2: The Power Fighters (1996)
  • Night Warriors: Darkstalkers’ Revenge (1995)
  • Pnickies (1994)
  • Rally 2011: LED STORM (1989)
  • Saturday Night Slam Masters (1993)
  • SonSon (1984) (free)
  • Street Fighter (1987)
  • Street Fighter Alpha: Warriors’ Dreams (1995)
  • Street Fighter Alpha 2 (1996)
  • Street Fighter Alpha 3 (1998)
  • Super Gem Fighter Mini Mix (1997)
  • Super Puzzle Fighter II Turbo (1996)
  • The Speed Rumbler (1986)
  • Three Wonders (1991) (launch bonus)
  • Tiger Road (1987)

Chaque jeu est paramétrable dans sa difficulté, son nombre de vies, le nombre de dégats, sa vitesse. Il s’agit de tous les réglages, appelés dipswitches, que les gérants de salle d’arcade avaient à disposition à l’époque.

En plus de cela, les joueurs peuvent sauvegarder à tout moment dans chacun des jeux, dans chacun des 32 emplacements disponibles. Ils peuvent aussi accélérer la vitesse d’exécution du jeu, la ralentir, ou utiliser le rewind. Le rewind permet de revenir quelques secondes en arrière dans le temps afin d’annuler les dernières actions du joueur et d’en exécuter d’autres.

Chaque jeu est donc très difficile, car prévu pour les salles d’arcade à l’époque. Le rewind permet de simplifier ceci donc. Capcom fournit également gratuitement en tant que contenu téléchargeable, l’option de devenir invincible dans chacun des jeux. Vous souhaitez passer à travers les projectiles, les coups? Finir sans problème chaque jeu? Vous pourrez activer cette option.

Lorsqu’on découvre la compilation pour la première fois, on est assailli par de nombreuses fenêtres d’aide qui surgissent à l’écran. À chaque menu, à chaque option, on nous détaille comment cela fonctionne. Cette aide est appréciable mais aurait pu rester activable à volonté.

Si vous avez seulement acheté quelques jeux, la compilation vous rappelle sans cesse tous les autres jeux que vous pourriez acheter.

Un grand nombre de jeux disponible dans cette compilation sont étrangement disponibles dans d’autres compilations:

  • Street Fighter (1987)
  • Street Fighter Alpha: Warriors’ Dreams (1995)
  • Street Fighter Alpha 2 (1996)
  • Street Fighter Alpha 3 (1998)

Sont disponibles dans Street Fighter 30th Anniversary Collection

Alors que:

  • A.K.A. Vampire Savior: The Lord of Vampire (1997)
  • Darkstalkers: The Night Warriors (1994)
  • Night Warriors: Darkstalkers’ Revenge (1995)
  • Hyper Street Fighter II: The Anniversary Edition (2003)
  • Super Gem Fighter Mini Mix (1997)
  • Super Puzzle Fighter II Turbo (1996)

Sont disponibles dans Capcom Fighting Collection.

Pour finir:

  • A.K.A. The King of Dragons (1991)
  • A.K.A. Knights of the Round (1991)

Sont disponibles dans Capcom Beat’em Bundle.

Dans Capcom Arcade 2nd Stadium, aucun des jeux n’a de mode Versus, ou entraînement, ni en ligne, contrairement aux 2 compilations citées ci-dessus. Si le fonctionnement de la compilation est très bien expliquée dans le jeu, c’est loin d’être le cas pour chacun des jeux. Le joueur est laissé au dépourvu, censé deviner le fonctionnement de chacun des vieux titres. Les listes des coups spéciaux dans les jeux de combat sont très vides et bien moins peaufinées qu’auparavant. Et en plus, il y a très peu d’options pour configurer les combinaisons de coups. La encore, quelque chose de très bien fait dans Capcom Fighting Collection.

Le seul avantage d’acheter les jeux déjà disponibles dans Capcom Arcade 2nd Stadium est le fait de pouvoir les acheter séparément. Vous souhaitez seulement jouer à l’excellent Super Gem Fighter Mini Mix par exemple? Il sera possible d’acheter chacun des titres pour environ 3 dollars.

Mode de jeu local

Il est possible de jouer à de nombreux jeux à plusieurs, mais ce sera seulement en mode arcade. Il n’y a pas de mode multijoueur dédié. C’est à dire que l’on a très peu de paramètres, et que les gagnants dans les jeux de combat ne peuvent pas changer de personnage entre chaque match.

Modes de jeux en ligne

Il n’y a aucun mode en ligne, mais le jeu est constamment en train de vérifier s’il y a une connexion Internet pour les classements en ligne ou vérifier si on a acheté un nouveau jeu dans la compilation. Sur Nintendo Switch, quand on joue en mode portable, on n’arrête pas de mettre la console en veille et de la rallumer. On a alors un message d’erreur à propos de la connexion Internet à chaque fois qu’on met en veille la console.

Vraiment désagréable pour des jeux d’arcade qui n’ont pas besoin d’Internet.

Conclusion

A qui se dédie cette compilation? Je ne sais pas. Les meilleurs jeux sont disponibles dans de meilleures versions dans d’autres compilations.

Chaque jeu est très difficile, et les aides pour comprendre leurs fonctionnements et nuances n’existent pas. Il faudra passer au travers, à l’aide des crédits infinis, du rewind, des sauvegardes et de l’invincibilité (téléchargeable séparément). C’est dommage, parce que ce sont des jeux qui révèlent leur potentiel lorsque maîtrisé.

Les manettes actuelles ne sont pas tellement adaptées à ces jeux d’antan non plus, car les jeux étaient disponibles sur bornes d’arcade et sticks arcade, permettant de combiner les appuis de bouton aisément et d’exécuter les diagonales sans problème.

Difficile de conseiller cette compilation aux joueurs occasionnels, tellement il y a des choix plus adaptés. Et difficile de conseiller la compilation aux fans de Capcom, vu que son seul attrait est son interface de salle d’arcade et les jeux achetables séparément.

Les meilleurs jeux de la compilation sont les suivants:

  • A.K.A. Vampire Savior: The Lord of Vampire (1997)
  • Hyper Street Fighter II: The Anniversary Edition (2003)
  • Mega Man: The Power Battle (1995)
  • Mega Man 2: The Power Fighters (1996)
  • Street Fighter Alpha 2 (1996)
  • Street Fighter Alpha 3 (1998)
  • Super Gem Fighter Mini Mix (1997)
  • Super Puzzle Fighter II Turbo (1996)

Seuls les MegaMan sont exclusivement (pour les consoles et ordinateurs actuels) disponibles dans cette compilation.

Parmi les choix incompréhensibles, pourquoi Capcom n’a pas ajouté les titres présents dans cette compilation dans la première: Capcom Arcade Stadium. L’interface et le modèle économique sont des copier-coller entre les 2. Je suppose qu’il n’ont pas voulu perdre les joueurs avec 64 jeux dans la même interface, malgré les nombreux filtres disponibles.

À 50 dollars canadien, le prix demandé est un peu trop élevé. Il faudra attendre des réductions pour éventuellement agrémenter sa collection d’une nouvelle compil Capcom.

Plus d’informations sur le site officiel.

Recommandations

Si vous aimez les compilations de vieux jeux d’arcade de Capcom:

Notre article sur: Street Fighter 30th Anniversary Collection

Ou Capcom Fighting Collection

À propos de Marc Shakour

Ancien programmeur de jeu vidéo, chroniqueur, professeur, compétiteur... Marc connaît très bien l'univers et l'industrie du jeu vidéo depuis toujours. Il a décidé d'aider les néophytes à découvrir de nouveaux univers, mondes et créatures fantastiques.

Voir tous les articles de Marc Shakour

Laisser un commentaire