Test: Ghost Trick – Détective fantôme expliqué aux parents

Ghost trick cover écran partagé

Ce que les parents doivent savoir

Ghost Trick: Détective Fantôme est un remaster HD d’un jeu sorti à l’origine sur Nintendo DS en 2010.

On y incarne un fantôme qui a oublié son identité alors qu’il reprend conscience sur les lieux de sa mort. Confus, notre spectre tente de découvrir les mystères qui entourent son identité et les circonstances de sa mort. Au fil de son enquête, il doit faire équipe avec une foule de personnages dont Lynne, une jeune détective assoiffée de justice, mais dont la témérité la conduit souvent à sa mort.

Heureusement, notre personnage dispose de certains pouvoirs bien utiles. D’abord, quand il croise un individu décédé, il peut remonter le temps à 4 minutes avant son décès, afin de changer le cours des choses. Notre personnage peut également manipuler de petits objets, mais de façon assez limitée.

Il faut donc faire preuve d’ingéniosité, et trouver la meilleure façon d’utiliser les objets dispersés sur la scène de crime afin de prévenir l’issue fatale.

Détails

Date de sortie: 30 juin 2023
Développeur: Capcom
Éditeur: Capcom
Disponible sur: Steam PC, Compatible Steam Deck, Nintendo Switch, Playstation 4, Xbox One
Format disponible: Numérique
Version testée: Nintendo Switch

Genre de jeu: Puzzle, enquête
Thèmes abordés: Fantômes, mystère, enquête
Durée d'une partie: 30 minutes
Durée du jeu principal/de l'histoire: 12h
Durée totale pour tout compléter: 12h30

Langues des textes: Allemand, Anglais, Chinois simplifié, Chinois traditionnel, Coréen, Espagnol, Français, Italien, Japonais,
Langues des voix: Pas de voix

Nombre de joueurs locaux: 1

Niveau d'expérience nécessaire

Age 3+ 7+ 12+ 16+ 18+
Débutants
Intermédiaires
Expérimentés

Évaluation

Le jeu commence sur notre propre mort, et au fil du jeu, on doit déjouer plusieurs tentatives d’assassinat. Il y a donc une certaine violence intrinsèque aux thèmes de Ghost Trick.

Toutefois, le niveau de violence graphique est très très bas. On ne voit jamais de sang, les morts sont illustrées de façon un peu cartoonesque, et l’univers lui-même est très coloré et pas du tout glauque. À quelques reprises, on voit des personnages se tirer dessus avec des armes à feu, mais on ne montre ni sang ni violence graphique.

Aucun.

Il faut lire ÉNORMÉMENT dans Ghost Trick: Détective fantôme. Les dialogues, essentiels à la compréhension des mécaniques de jeu, sont tous livrés de façon écrite seulement. De la même façon, l’histoire est presque entièrement racontée de façon textuelle, si bien qu’un joueur avec peu d’aptitudes pour la lecture n’y comprendra rien et n’y trouvera que très peu de plaisir.

Toutefois, le vocabulaire est relativement simple.

On déconseille quand même ce jeu aux joueurs qui ne sont pas à l’aise avec la lecture.

Au final, le jeu a une position morale tout à fait acceptable pour un jeune public: on déconseille l’utilisation inutile de la violence et on souligne le caractère sacré de la vie, même pour ceux qui sont des « méchants ».

À quelques rares occasions, il faut exécuter des manoeuvres rapides (mais simples) avec le joystick. Toutefois, pour la très grande majorité du jeu, on a le temps de réfléchir à nos actions, et les contrôles sont faciles d’exécution.

Le titre est offert à un prix plus bas que la moyenne (39,99$ CAD, 29,99€)  étant donné son statut de remaster et sa durée de vie plutôt courte, ce qu’on salue. Si le jeu offre un contenu téléchargeable payant, on peine à imaginer un contenu plus dispensable que celui-ci. Vous pouvez l’ignorer en toute quiétude.

Modes de jeu locaux

Il n’y a qu’un mode solo. Le jeu nous propose quelques défis optionnels qui peuvent servir d’incitatif à rejouer.

Modes de jeu en ligne

Aucun.

Extensions (DLC)

Capcom offre une petite extension à bas prix (2,69$ CAD, 1,99 euros) qui propose 4 fonds d’écrans et 2 pistes musicales additionnelles.

 

Notre avis

Ghost Trick est devenu un succès culte à sa sortie (malgré des ventes décevantes), et en jouant à cette version améliorée pour les consoles HD, on comprend pourquoi: ce titre tout simple déborde de créativité, de personnalité et d’idées brillantes.

À la base, Ghost Trick est avant tout un jeu de puzzle, et nécessairement, les jeux de ce genre vivent et meurent par la qualité de leurs puzzles. Ici, Ghost Trick ne fait pas défaut. Les puzzles proposés réussissent à maintenir un équilibre fragile; ils font travailler l’esprit, sans jamais être frustrants. Ils ont des solutions étonnantes et créatives tout en demeurant logiques. C’est un fil mince sur lequel marcher, mais le titre de Capcom réussit le numéro avec brio.

L’histoire proposée est également très intéressante. Les personnages qui peuplent le récit sont colorés et éclatés, mais surtout ils sont mémorables. Et comme dans toute bonne histoire d’enquête et de meurtre, il faut un mystère satisfaisant, et encore une fois, mission accomplie. Nous avons pris plaisir à suivre l’histoire de Ghost Trick, à tenter d’en deviner le dénouement (sans y arriver!), et à la fin, nous étions satisfaits par la conclusion.

Maintenant, Ghost Trick est un remaster d’un modeste jeu de DS, et il faut ajuster nos attentes en conséquence. Si le design visuel est réussi, il est évident que les graphismes ne couperont pas le souffle des joueurs habitués aux graphismes photoréalistes des consoles actuelles.

On note également que les dialogues ne sont pas joués par des comédiens, et que tout est communiqué entièrement par texte. Ça fait beaucoup de lecture, on flirte presque avec le roman visuel, et ça pourrait représenter un obstacle pour les joueurs qui sont moins friands de lecture. On aurait apprécié que les dialogues soient joués à l’audio pour cette version modernisée.

Ceci étant dit, si vous êtes fans de puzzles, de mystères (et d’humour décalé très japonais), vous seriez fous de bouder Ghost Trick: Détective fantôme.

Note: Un code nous a été fourni par l’éditeur à des fins de critique. Ceci n’influence pas notre note.

Notre note : 17 / 20

Bande-annonce