Test: Princess Peach – Showtime! expliqué aux parents

Princess Peach Showtime cover écran partagé

Ce que les parents doivent savoir

Oubliez Mario, cette fois-ci, la princesse Peach est la vedette de l’aventure!

La princesse Peach est invitée au Théâtre de l’Étincelle, mais quand elle arrive sur place, Syrah et sa Grappe maléfique envahissent le théâtre et le mettent sans dessus dessous. Peach doit alors participer à toutes les pièces présentées au théâtre pour sauver les habitants du théâtre, les Théâtrins.

Pour y arriver, Peach peut compter sur l’aide de Stella, une fée en forme d’étoile qui lui fournit un ruban magique qui permet de repousser les ennemis et d’encourager les Théâtrins.

Mais surtout, au fil de ses aventures, Peach découvre 10 costumes qui lui confèrent des pouvoirs particuliers: le costume de Peach Pâtissière lui permet de décorer des gâteaux et cuisiner des biscuits, le costume de Peach Voleuse lui donne un grappin et un deltaplane pour se sauver subtilement, et ainsi de suite.

Chaque niveau se présente comme une pièce de théâtre, déstabilisée par les sbires de la Grappe maléfique. Vous y trouverez un costume thématique, et devrez utiliser ses pouvoirs pour déjouer les plans des villains et tenter de trouver toutes les gemmes dissimulées dans le niveau. Chacun des 6 étages du Théâtre de l’Étincelle compte 4 niveaux (sauf le sous-sol qui en compte 10, un pour chaque costume), et une fois les niveaux de l’étage complété, la porte du boss apparaît. Il vous faudra alors fournir un nombre suffisant de gemmes pour pouvoir la débarrer et progresser.

Il est facile de manquer certaines gemmes la première fois qu’on complète un niveau; c’est la façon qu’a trouvé le jeu pour vous pousser à refaire les niveaux plusieurs fois.

Une fois les étages complétés, certains défis optionnels s’ouvrent également à vous, permettant de voir si vous maîtrisez véritablement chacun des costumes. Ces défis demandent généralement d’éliminer le plus grand nombre d’ennemis possible en une durée limitée, sans être touché une seule fois.

Au fil des niveaux, on accumule également des sous qui permettent d’acheter de nouvelles robes pour Peach et de nouveaux rubans pour Stella.

 

Le jeu a été fourni par l’éditeur à des fins de critique, cela n’influence pas notre opinion.

Détails

Date de sortie: 22 mars 2024
Développeur: Good-Feel
Éditeur: Nintendo
Disponible sur: Nintendo Switch
Format disponible: Physique et numérique
Version testée: Nintendo Switch

Genre de jeu: Action-aventure
Thèmes abordés: Théâtre, magie
Durée d'une partie: 1h
Durée du jeu principal/de l'histoire: 10h
Durée totale pour tout compléter: 13h

Langues des textes: Allemand, Anglais, Chinois simplifié, Chinois traditionnel, Coréen, Espagnol, Français, Italien, Japonais, Portugais, Russe,
Langues des voix: Pas de voix

Nombre de joueurs locaux: 1

Niveau d'expérience nécessaire

Age 3+ 7+ 12+ 16+ 18+
Débutants
Intermédiaires
Expérimentés

Évaluation

Il y a un tout petit peu de violence cartoonesque dans la mesure où Peach parfois donne des coups de pieds aux ennemis ou les attaques avec une épée, mais le tout est très coloré et mignon. Les ennemis, une fois attaqués, disparaissent dans un nuage de fumée.

Rien à signaler à ce niveau.

Petit bémol ici, puisque les dialogues ici ne sont pas joués. Il faut donc lire le texte pour comprendre l’histoire. Il faut également pouvoir lire pour comprendre les contrôles, quoi que ceux-ci sont relativement simples et il est possible qu’un enfant puisse les comprendre par essais et erreurs.

Peach est courageuse et noble, elle remonte le moral des Théâtrins et les aide à rétablir l’ordre dans leur théâtre.

Princess Peach: Showtime! est généralement très facile, peut-être même trop pour les joueurs plus expérimentés, sauf peut-être le mini-jeu de confection de biscuits, qui est inexplicablement difficile.

Remarquez, ça en dit peut-être plus long sur les aptitudes de l’auteur de ces lignes qu’autre chose.

Aucune monétisation additionnelle. Une fois le jeu acheté, vous avez accès à l’ensemble du contenu.

Modes de jeu locaux

Mode solo seulement.

Notre avis

Princess Peach: Showtime! a été développé par Good-Feel, le même studio derrière Kirby’s Epic Yarn et Yoshi’s Crafted World, et on y retrouve définitivement la signature du studio, c’est-à-dire des niveaux se présentant largement en deux dimensions, avec quelques passages en trois dimensions, mais ne demandant pas de manipulation de la caméra, ce qui rend le jeu très accessible aux néophytes.

L’esthétique plus juvénile et féminine du jeu risque de repousser certains joueurs, mais pour notre part, la direction visuelle du jeu a su nous charmer, et nous trouverions dommage que des joueurs masculins se privent de ce titre pour une simple question de palette pastel et de motifs fleuris.

Ce qui risque davantage d’être un obstacle pour certains joueurs plus aguerris, par contre, est la simplicité du gameplay. Princess Peach se veut un jeu accessible à un jeune public, et malheureusement, ça se fait souvent au détriment des joueurs plus expérimentés. Si les 10 costumes différents ajoutent une certaine variété au gameplay, Peach n’a quand même accès qu’à une seule action avec chacun des costumes, parfois deux selon le contexte. Lorsqu’il y a des séquences de combat, par exemple lorsqu’on revêt le costume de Peach Kung-fu, la plupart des ennemis sont éliminés en une seule attaque, et ne demandent aucune stratégie.

Toujours au niveau des contrôles, il est étonnant que pour un jeu qui se veut autant accessible, les contrôles ne sont expliqués que par un onglet optionnel qui apparaît quand une situation nouvelle se présente à nous. Au lieu d’expliquer ces contrôles par le jeu, on nous offre une bribe de texte optionnelle et qui est inaccessible pour les plus jeunes qui ne savent pas lire.

Il faut aussi noter la durée de vie restreinte du titre. En comptant les combats de boss et les défis optionnels, il n’y a que quarante niveaux dans Princess Peach: Showtime!, et chaque niveau ne prend que quelques minutes à compléter. Il est donc tout à fait possible de voir le générique défiler en moins de 10 heures. La solution des développeurs pour allonger la durée de vie du jeu a été de rendre certaines gemmes faciles à rater au premier passage, nous obligeant à refaire les niveaux.

Toutefois, la quantité de gemmes requises pour débloquer les boss est généreuse. Vous n’aurez pas besoin d’en accumuler tant que ça pour compléter le jeu. Les récompenses pour débloquer le reste des gemmes sont assez minimales, et ne risquent pas de motiver la plupart des joueurs à y mettre le temps requis.

Malgré toutes ces réserves, notre opinion quant à Princess Peach: Showtime! n’est pas négative. Le jeu est mignon, varié et on s’imagine bien les plus jeunes s’amuser avec les aventures de la princesse. On salue aussi la décision scénaristique de faire de Peach la véritable héroïne de cette aventure, de la présenter comme une femme confiante et héroïque, sans que Mario ne soit jamais mentionné. Ça fait différent du seul autre jeu dont elle était la seule protagoniste, Super Princess Peach, où elle devait sauver Mario et dans lequel elle était toujours la proie de ses émotions incontrôlables.

Par contre, il est évident qu’on a visé avec ce titre un public très jeune, et on peine à trouver des arguments pour convaincre les joueurs plus expérimentés d’essayer ce jeu, à moins d’être des fans finis du Royaume Champignon. En bref, on recommande le jeu aux plus jeunes, aux débutants qui veulent un jeu d’action mignon et aux fans fini de la franchise Mario. Pour les autres, mieux vaut regarder ailleurs.

Notre note : 15 / 20

Bande-annonce