Test UNDER NIGHT IN-BIRTH II Sys:Celes expliqué des parents

UNDER NIGHT IN BIRTH II SysCeles Featured Shared Screen

Ce que les parents doivent savoir

UNDER NIGHT IN-BIRTH II Sys:Celes est un jeu de combat en 2D.

Il est la suite de….

  • Under Night In-Birth (2012)
  • Under Night In-Birth Exe:Late (2013)
  • Under Night In-Birth Exe:Late[st] (2017)
  • Under Night In-Birth Exe:Late[cl-r] (2020)

C’est donc la suite d’une série de jeux de combat ayant commencé en 2012.

Cet épisode possède 24 personnages dont 21 personnages vétérans récupérés des précédents jeux.

En 12 ans, rien et tout a changé en même temps. Tout est plus beau, mieux calibré, plus travaillé, avec parfois des mécaniques de jeux ajoutés, mais la base reste la même.

Il s’agit d’un jeu de combat très rapide où il faut attaquer en connaissant les combos de son personnage par cœur et en se défendant à toute vitesse.

Le jeu a été fourni par l’éditeur à des fins de critique. Cela n’influence pas notre opinion.

Détails

Date de sortie: 25 janvier 2024
Développeur: French Bread, Arc System Works
Éditeur: Arc System Works
Disponible sur: Steam PC, Nintendo Switch, Playstation 4, Playstation 5
Format disponible: Physique et numérique
Version testée: Playstation 5

Genre de jeu: Jeu de combat 2D
Thèmes abordés: Combat, meurtre, organisation criminelle, groupe
Durée d'une partie: 3 minutes
Durée du jeu principal/de l'histoire: Infinie à plusieurs, 15 minutes pour le mode histoire.
Langues des textes: Anglais, Japonais,
Langues des voix: Anglais, Japonais,

Nombre de joueurs en ligne: 2

Niveau d'expérience nécessaire

Age 3+ 7+ 12+ 16+ 18+
Débutants
Intermédiaires
Expérimentés

Évaluation

C’est un jeu de combat. Coups de poing, coups de pied, armes blanches, armes à feu, projectiles lasers, magies. Menaces, provocations, cris de douleur.

Pas de sang, mais beaucoup d’évocation de celui-ci.

Certains personnages féminins ont de large poitrine avec des décolletés.

Il faut savoir lire pour comprendre les multiples menus et instructions.

Ce n’est pas un jeu à message positif. C’est un jeu compétitif ou s’affronte humains contre humains ou bien humains contre la console, ordinateur.

Très difficile d’approche, les combos (combinaisons de coups empêchant l’adversaire de riposter) sont très compliqués à apprendre.

Il y a beaucoup de personnages, des centaines de combinaisons et de coups à apprendre.

Il faut réagir très vite avec les bons boutons.

 

Définitivement un jeu pour les plus persévérants et expérimentés. Aucune concession n’est faite pour les joueurs débutants.

Il faut acheter le jeu, et ensuite acheter des packs de personnages supplémentaires dans des éditions deluxe ou séparément lorsqu’ils sortiront.

C’est le modèle économique de chaque jeu de combat dorénavant mais cela rend l’investissement très onéreux.

Modes de jeu locaux

Arcade
Score Attack
Time Attack
Versus
Training
Tutorial
Mission
Customize
Gallery

Modes de jeu en ligne

Ranked Match: pour des parties classées.

Casual Match: pour des parties non classées

Player Match : pour des lobbys de joueurs

 

Extensions (DLC)

Pour les personnes qui achètent le jeu avant le 31 mars 2024. Ils ont le droit aux 3 personnages supplémentaires (UZUKI, OGRE et IZUMI) qui vont venir les prochains mois. Et à un personnage déblocable dans le jeu.

 

Pour les personnes qui achètent la Deluxe Edition ils ont le droit à 25 packs d’annonceurs pour le jeu. C’est à dire des voix de chacun des personnages du jeu pour énoncer les noms des menus du jeu lorsqu’on navigue dedans.

Ce n’est vraiment pas un bonus supplémentaire indispensable. La voix originale est parfaite.

 

Après le 31 mars 2024, le passe saisonnier ne sera plus inclus et sera vendu séparément du jeu.

Notre avis

Wow, qu’est-ce que le jeu est fun ! C’est mon premier Under Night In-Birth, et je m’amuse beaucoup avec.

De loin la série m’a toujours donné d’être un jeu amateur à cause de ces interfaces austères et carrés, je ne comprenais pas l’intérêt que la communauté des joueurs de combat avait pour le titre. Mais oui, c’est vraiment un très bon jeu, et les interfaces sont très claires et on retrouve facilement les menus que l’on souhaite.

Si dans cet épisode, le marketing se vante d’avoir ajouté le moyen de faire des combos simplement, c’est vrai, mais cela n’est suffisant. Le seul moyen de faire cela est d’utiliser le bouton frappe A plusieurs fois au corps à corps. C’est donc un auto-combo comme on l’appelle dans les autres jeux, et si on n’arrive pas à placer son personnage au bon endroit et au bon moment comme cela est indispensable. Et c’est une tâche insurmontable pour les gens qui n’ont jamais joué à un jeu de combat.

Contrairement aux Street Fighter, Mortal Kombat et Tekken qui s’évertuent à faire tout ce qu’ils peuvent pour séduire le grand public avec de nouveaux modes de jeux, nouveaux modes de contrôles, Under Night In-Birth II: Sys Celes reste très fidèle à son cœur de cible: les passionnés de joueurs de jeux de combat.

Ceux-ci ont de quoi bien s’amuser avec le jeu.  D’autant plus que c’est le premier épisode qui possède un bon code réseau pour les parties en ligne, le fameux « Rollback Netcode ». Même avec cette refonte du code réseau, j’ai rencontré quelques parties où cela était injouable surement à cause de la distance des participants. La grande majorité des parties en ligne se déroulent correctement.

Il y a un tutoriel très détaillé et très long à parcourir pour tout apprendre. Tout comme lorsque vous apprenez une nouvelle langue, accordez-vous plusieurs jours pour intégrer chacune des notions une à une.  L’idéal étant d’apprendre de nouvelles mécaniques et d’aller les tester en combat ensuite afin de pratiquer et de les intégrer.

La direction artistique est très soignée, les personnages sont fabuleux et donnent tous envie d’être joué. Les menus sont toujours austères mais efficaces.

Les combats sont très rapides, et les possibilités de coups et de combinaisons de coups sont presque infinies. Il vous faudra beaucoup de réflexes et dextérité. On peut essayer tellement de choses avec son personnage favori, ils sont tous très différents. Il y a de quoi s’amuser et apprendre pendant des années avec ce titre.

Donc le jeu s’adresse aux joueuses et joueurs compétitifs experts qui auront beaucoup de contenu pour s’amuser en ligne et hors ligne.

En dehors de cela, si vous aimez l’univers, et que vous êtes très persévérants, il y a moyen de franchir la courbe d’apprentissage très pentue de ce titre. L’idéal c’est d’y jouer et d’apprendre avec quelqu’un de même niveau.

C’est la tout l’intérêt d’un jeu de combat. Jouer et s’amuser à 2.

 

C’est dommage pour les joueurs Xbox qui ratent encore un jeu de combat, alors qu’Xbox fait de nombreux efforts pour les rattraper son retard en la matière.

Bande-annonce

À propos de Marc Shakour

Ancien programmeur de jeu vidéo, chroniqueur, professeur, compétiteur... Marc Shakour connaît très bien l'univers et l'industrie du jeu vidéo depuis toujours. Il a décidé d'aider les néophytes à découvrir de nouveaux univers, mondes et créatures fantastiques.

Voir tous les articles de Marc Shakour