« Travailler dans le jeu vidéo, c’est pas sérieux » et 7 autres idées préconçues démystifiées !

Overwatch-Screenshot-2

Parmi les médias actuels, le jeu vidéo est encore actuellement assez jeune en terme d’années d’existence. Depuis son apparition, de nombreux clichés et idées préconçues ont circulé dans la culture populaire. On le sait, c’est toujours parmi les nouvelles formes d’expression, parmi les nouveaux medias que l’on trouve la plus grande méfiance.

Par exemple, les bandes dessinées ont été considérées à leur début ridicule, puis dangereuse pour être finalement être acceptée comme évidente. Maintenant on sait que l’on peut dessiner et scénariser les histoires que l’on souhaite, et que ce ne sont pas toutes les bandes dessinées qui sont destinées à tous les publics, tout comme les films, les livres et tous les autres médias.

Ceci est la première partie de l’article. La deuxième partie se trouve ici.

Voici 8 clichés que l’on retrouve malheureusement souvent parmi les personnes qui ne connaissent pas bien le média:

1. « Les jeux vidéo sont violents »

Il y a des films violents et des films qui ne le sont pas. Il y a des livres violents et des livres qui ne le sont pas. Certains films, livres sont réservés aux adultes, il en va de même pour les jeux vidéo. Il y a des jeux vidéo pour tous les âges et tous les publics. On ne donne pas un film pour adulte à un enfant, on ne donne pas un jeu pour adulte à un enfant.

2. « Les jeux vidéo rendent violents »

De nombreuses études ont été effectuées dans le but de trouver une éventuelle corrélation entre la violence et les jeux vidéo, en vain. La violence est la conséquence d’un problème originel dans la vie de la personne. Pour plus d’informations sur la gestion de la colère, veuillez consulter notre article à cet effet.

3. « Les jeux vidéo sont pour les enfants »

Les jeux vidéo gardent le même nom depuis toujours et pourtant ils se sont bien diversifiés depuis. Comme pour le 1. , il y a des jeux pour tous les publics et les âges. Les jeux vidéo sont des « apps », des applications, des logiciels, des programmes, des « expériences immersives », des médias interactifs, un art. Quelque soit le nom qu’on leur donne, on peut les programmer et en faire ce que l’on veut. Que ce soit des oeuvres pour adultes, adolescents ou enfants.

4. « Les jeux vidéo sont une perte de temps »

Cela dépend ce que l’on qualifie de « perte de temps ». Est-ce que se divertir est une perte de temps? Aller au cinéma est une perte de temps? Lire un livre est une perte de temps? Aller à un parc d’attraction également? Pratiquer un sport? L’humain a besoin de passe-temps, de loisirs, de jouer également, ne serait-ce que pour sa santé mentale. et c’est important surtout lors de ces temps-ci.

5. « Les jeux vidéo sont moches et rudimentaires »

À l’origine des jeux vidéo, les ordinateurs permettant de les créer n’étaient pas très puissants. Et on ne savait pas quoi en faire exactement, il a fallu tout créer, les règles, les personnages, les histoires. Et tester, beaucoup tester, pour savoir ce qui marche ou non, ce qui est agréable ou non.

L’histoire du jeu vidéo progresse depuis sa création. On ne défausse pas le cinéma tout entier parce qu’il a commencé en noir et blanc et muet, on prend en compte toute son histoire. Il en va de même pour le jeu vidéo.

Assassin's Creed Valhalla Screenshot 6
Capture du jeu Assassin’s Creed Valhalla

6. « Les jeux vidéo sont pour les jeunes hommes »

Pendant des années, les campagnes marketing ont destiné leurs publicités aux enfants, adolescents puis jeunes adultes. De plus, les développeurs de jeux vidéo ont été longtemps en majorité des hommes. Certains hommes développeurs se sont également comportés comme des gardiens (gatekeeping) de leur métier, ou loisir, pendant des années, empêchant d’autres voix ou d’autres personnes de les rejoindre. Cela change énormément ces dernières années heureusement.

7. « Travailler dans le jeu vidéo, cela consiste à jouer toute la journée »

Créer un jeu vidéo est une tâche très difficile et laborieuse. C’est aussi un processus créatif itératif pour essayer de trouver une solution qui fonctionne: un jeu qui soit agréable à jouer pour beaucoup de monde, suffisamment beau et bien d’autres critères. S’il est possible pour une seule personne de réaliser un petit jeu de A à Z, les plus grandes productions nécessitent des centaines de personnes employées pendant de nombreuses années afin de voir le jour.

Pour réaliser un jeu vidéo, il faut des programmeurs pour coder les instructions du logiciel informatique (oui le jeu est un programme informatique), des artistes en 2D ou 3D pour avoir de beaux menus, images, personnages, environnements, des game designers pour concevoir les règles du jeu, des producteurs pour organiser le travail, des animateurs, etc.

Vous voyez les making of, de films ou de séries, ou de nombreuses personnes travaillent devant et derrière la caméra? Pour les grandes productions dans le jeu vidéo, c’est pareil.

Ceux qui « jouent à un jeu vidéo toute la journée » sont les testeurs assurance qualité. Après quelques semaines ou mois de développement d’un jeu, ils testent tous les jours le jeu qui est très loin d’être fini.

Ils sont alors en charge de répertorier et reporter tous les bogues informatique qu’ils trouvent dans le jeu. Et ce n’est pas forcément quelque chose de plaisant tous les jours vu que le jeu est en développement. Parfois, il ne se lancera pas du tout, d’autres, l’écran sera noir, d’autres fois le personnage pourra aller en dehors du décor, etc.

8. « Travailler dans le jeu vidéo, ce n’est pas un vrai métier, ce n’est pas sérieux »

Le jeu vidéo est désormais une industrie plus grande que les industries du cinéma et de la musique réunies. Cela requiert de multiples expertises, beaucoup d’argent, et de temps pour réaliser une production à la hauteur des attentes du public. Ce n’est pas parce qu’il y a « jeu » dans son appelation que ce n’est pas sérieux. Il y a des fabricants de jouets, jeux depuis toujours. Les personnes qui travaillent dans les industries du divertissement ne sont pas moins sérieuses que les autres.

Crédits image mise en avant: Capture d’écran du jeu Overwatch, de Activision-Blizzard

Et vous? Quelles sont les idées préconçues au sujet du jeu vidéo que vous avez cru?

Lesquelles avez vous déja entendu?

Répondez dans la section commentaires, ci-dessous !

À propos de Marc Shakour

Ancien programmeur de jeu vidéo, chroniqueur, professeur, compétiteur... Marc connaît très bien l'univers et l'industrie du jeu vidéo depuis toujours. Il a décidé d'aider les néophytes à découvrir de nouveaux univers, mondes et créatures fantastiques.

Voir tous les articles de Marc Shakour

Laisser un commentaire