Tutoriel Minecraft: les blocs de commande

Minecraft Command Block Featured Écran Partagé

Cet article explique les blocs de commande dans Minecraft Bedrock: qu’est-ce que c’est, comment les utiliser et des exemples d’utilisation.

Bloc de commande dans Minecraft: qu’est-ce que c’est?

Un bloc de commande (command block) est un item qui peut être généré dans un monde Minecraft et qui permet aux joueur(euse)s d’utiliser des commandes pour causer des effets divers en suivant des règles particulières.

Utiliser un bloc de commande ouvre une fenêtre dans laquelle il est possible d’inscrire la commande désirée Ils peuvent être placés côte à côte dans le but de créer une chaîne d’effets.

Minecraft Command Block 1 Ecran Partage
Les différentes faces d’un bloc de commande

Débuter avec les blocs de commande

Si vous désirez introduire un bloc de commande dans votre monde Minecraft, il est important que les Cheats soient activés et que les coordonnées soient visibles à la création du monde. Cela se fait dans les paramètres de création du monde (voir notre article sur les paramètres).

Ensuite, la seule façon d’obtenir un bloc de commande est en entrant la commande suivante dans le clavardage : /give @p command_block. En ce faisant, la personne qui a inscrit la commande recevra un bloc de commande dans son inventaire.

Pour utiliser le bloc de commande, il faut en premier lieu le poser sur le sol.

Les faces du bloc présentent des flèches. Celles-ci pointent toujours en direction du personnage joueur lorsque le bloc est posé sur le sol. Les flèches influent sur l’ordre d’exécution des commandes.

Pour attribuer une commande à un bloc, il suffit de cliquer dessus avec le bouton Utiliser et l’interface du bloc apparaitra. Une fois que la commande est écrite dans le bloc, vous pouvez fermer l’interface et le bloc agira selon les paramètres qui lui furent attribués.

Les possibilités de commandes

L’interface du bloc de commande permet de spécifier plusieurs paramètres.

Minecraft Command Block 2 Ecran Partage
L’interface d’un bloc de commande

Les différents types de bloc (Block type) définissent comment le bloc s’active et sont les suivants:

  • Impulse: le bloc est activé par un signal de redstone
  • Chain: le bloc est activé lorsqu’un autre bloc dont la flèche pointe en sa direction est activé
  • Repeat: le bloc est activé à chaque tick du jeu (les ticks sont par défaut à 20 par seconde) tant qu’il reçoit un signal de redstone

Les conditions permettent de définir des conditions pour que le bloc s’exécute:

  • Conditional: le bloc s’active uniquement si le bloc qui le précède dans la chaîne s’est aussi activé avec succès
  • Unconditional: le bloc s’active

Le paramètre Redstone définit si le bloc a besoin d’un signal de redstone pour s’activer:

  • Needs Redstone: le bloc a besoin d’un signal de redstone pour s’activer
  • Always Active: le bloc sera toujours actif, indépendamment des signaux de redstone

Le paramètre Delay in Ticks sert à définir le temps de latence (en ticks) entre le moment où un bloc reçoit un signal de redstone et l’exécution de la commande.

Activer le paramètre Execute on First Tick sur un bloc qui a un paramètre de délai (delay) fera en sorte que la commande s’active dès que le bloc remplit ses conditions d’activation en ignorant le premier délai.

Des exemples de commandes

En conclusion, voici des exemples de commandes qui sont souvent utilisées avec les blocs:

  • /give @ [nom de l’item] : à écrire sans les [], pour faire apparaitre des items dans l’inventaire
  • /locate biome [nom du biome] : à écrire sans les [], pour afficher les coordonnées du biome le plus proche
  • /locate structure [nom de la structure] : à écrire sans les [], pour afficher les coordonnées de la structure de ce type la plus proche
  • /summon [nom de l’entité] : à écrire sans les [], pour faire apparaitre une entité dans le monde
  • /tp @ x y z ou /teleport @ x y z : pour téléporter l’entité nommée ou les entités nommées au point désigné par les coordonnées
  • /seed : pour afficher le seed du monde
  • Cliquez ici pour une liste complète des commandes

En ce qui concerne les @, ils peuvent être remplacés par:

  • @p : désigne le personnage le plus proche de l’endroit où est déclenché la commande
  • @r : un personnage joueur au hasard
  • @a : tous les personnages joueurs
  • @e : toutes les entités
  • @s : l’entité qui a déclenché la commande, soi-même
  • [pseudonyme d’un personnage joueur] : à écrire sans les [], le personnage joueur désigné