Est-ce que Twitch est vraiment sécuritaire pour les jeunes ?

image de couverture twitch proteger enfants ecran partagé

La plateforme de diffusion en direct Twitch n’a plus à faire ses preuves chez les auditeurs : la plateforme attire des millions de spectateurs chaque jour. Des influenceurs comme Ninja, Pokimane et xQC attirent des millions d’abonnés intéressés par les jeux vidéo.

Tout ça pour dire que, si vous avez la charge d’un enfant ou d’un adolescent, celui-ci utilise probablement déjà Twitch. Vous vous questionnez peut-être : est-ce que vous devriez en parler avec lui ou elle et établir des limites ? Quels sont les risques associés à Twitch pour les jeunes utilisateurs ?

En direct sur Twitch

Si votre jeune est adolescent, nous vous invitons à discuter avec lui des streamers qu’il regarde sur Twitch.

Tout d’abord, comme nous avons mentionné dans notre dernier article sur le sujet, à cause du format en direct de la plateforme, il est impossible de prédire si le contenu diffusé restera « approprié » pour l’âge de votre enfant. Il n’y a aussi pas vraiment de chaînes ou d’influenceurs qui se spécialisent en contenu pour les plus jeunes, d’ailleurs : Twitch cible un auditoire adulte.

En général, nous vous recommandons d’attendre jusqu’à ce que votre enfant ait 13 ans pour lui donner accès à une plateforme comme Twitch.

Twitch n’offre pas d’options de contrôles parentaux. Ceci implique donc que tout le contenu sur la plateformes est accessibles par tous les utilisateurs, même les plus jeunes. Il faudra donc utiliser la bonne vieille méthode de discuter avec votre enfant de ce qu’il ou elle veut regarder et de décider ce qui est approprié pour son âge. Les outils de contrôle parentaux externes, comme des plug-ins de fureteurs ou les options de contrôle parental sur iOS et Android, peuvent cependant être utilisés pour limiter le temps passé sur la plateforme.

Les prédateurs sexuels et le harcèlement sur Twitch

Comme sur plusieurs plateformes numériques, notamment sur Discord, les jeunes adolescents peuvent être ciblés par des prédateurs sexuels et des harceleurs.

Des journalistes ont trouvé que plusieurs jeunes filles et adolescentes qui utilisaient Twitch pour diffuser étaient facilement identifiées par des prédateurs (article en anglais) qui souhaitaient entrer en contact directement avec elles. Sur des plateformes similaires, comme YouTube, des influenceurs ont utilisé des jeux approchables pour les enfants comme Minecraft et Fortnite pour attirer un auditoire jeune et devenir « amis » avec des adolescents et des adolescentes pour obtenir des photos compromettantes et partager de la pornographie juvénile (article en anglais).

Au-delà de ça, Twitch a aussi un grand problème de harcèlement à caractère sexuel et de harcèlement tout court. Les influenceuses, spécifiquement, sont souvent sexualisées et menacées par les utilisateurs en ligne (article en anglais). En 2020, en parallèle avec une série de dénonciations du mouvement #MeToo, plusieurs chaînes et utilisateurs Twitch ont été expulsées de la plateforme (article en anglais). Twitch a depuis renforcé ses mesures pour contrer le harcèlement, mais le problème persiste.

Généralement, ces problèmes sont moins graves si l’enfant ne fait qu’écouter les diffusions : l’anonymat est un avantage, ici. Cependant, plusieurs jeunes adolescents veulent se lancer dans la diffusion sur Twitch. Dans ces cas-là, voici des précautions à prendre.

Et si mon enfant veut diffuser sur Twitch ?

Aiekillu est un streamer québécois sur Twitch

C’est chose commune : les jeunes voient leurs idoles jouer à leurs jeux préférés et vont se poser la question « et si je faisais ça aussi ? »

Si votre enfant vous approche à propos de diffuser sur Twitch et qu’il a plus de 13 ans, selon nous, votre réponse ne devrait pas nécessairement être « non », mais plutôt « oui, mais… »

Ce que nous avons couvert dans cet article doit servir d’avertissement pour vous et votre enfant, particulièrement si votre enfant est une jeune fille ou une adolescente. Cependant, diffuser sur Twitch peut se révéler être une expérience créative fascinante pour votre enfant. Si celui-ci est motivé à diffuser sur la plateforme, nous croyons que vous devriez l’aider à accomplir ses objectifs. Plus encore, si c’est quelque chose qui motive votre enfant, vous pouvez travailler avec lui pour lui permettre de faire ce qui l’intéresse en toute sécurité.

Lorsque j’étais moi-même jeune garçon, j’ai utilisé YouTube pour créer des vidéos, des « stop-motion » avec des LEGOs, avec l’encouragement de mes parents (non, chers auditeurs, vous n’avez pas le droit de voir ces vidéos). J’ai d’autres amis qui ont utilisé YouTube pour créer des vidéos de gaming ou apprendre à utiliser des logiciels d’édition.

Les plateformes en ligne comme Twitch peuvent encourager votre enfant à être créatif, l’aider à se dégêner ou lui permettre d’apprendre par lui-même des talents qui resteront avec lui toute sa vie.

Quelles sont les précautions à prendre pour diffuser sur Twitch?

1.      Discuter avec votre enfant des risques

Le harcèlement est une réalité constante pour tous les influenceurs (et surtout les influenceuses) qui utilisent Twitch. Votre enfant doit comprendre que des personnes malveillantes peuvent utiliser la plateforme pour lui faire du mal, obtenir des informations personnelles sur lui ou des photos compromettantes. Votre enfant devrait être éduqué à ce sujet, s’il veut se lancer dans la diffusion sur Twitch. Ce point est encore plus important, tristement, si votre enfant est une fille.

2.      Contrôler (si nécessaire) le temps dédié à diffuser

Diffuser sur Twitch peut gruger du temps qui serait autrement dédié à des choses plus importantes, comme les devoirs scolaires. Assurez-vous que votre enfant n’abuse pas de cette activité aux dépens d’autres aspects de sa vie.

3.      Modérer le clavardage

Votre enfant et vous devriez vous familiariser avec l’affichage modérateur de Twitch, afin de vous permettre de bannir les harceleurs ou les prédateurs qui visitent la diffusion. Votre jeune devrait se sentir en confiance pour reconnaître et bannir les utilisateurs problématiques. De plus, nous recommandons, surtout si votre adolescent est plus jeune, qu’un adulte de confiance soit aussi doté des pouvoirs de modération et que cette puisse aussi modérer les commentaires. La présence d’un adulte n’est pas toujours nécessaire, mais peut se révéler utile dans certaines situations.  

L’affichage modérateur de Twitch. 1 = tableau central avec les tâches prioritaires. 2 = le menu avec les statistiques de la diffusion. 3 = un panneau avec les utilisateurs connectés. 4 = un outil vous permettant d’envoyer des commentaires.

4.      Comprendre que ce n’est pas tout le monde qui réussit

Finalement, comme dans plusieurs projets de ce type, il est important de comprendre que Twitch n’est pas un raccourci vers la célébrité. 90 % (sinon plus!) des diffuseurs sur Twitch sont inconnus et n’attirent tout au plus que quelques dizaines de spectateurs. Disons-le comme ça : votre enfant ne deviendra pas célèbre en jouant à des jeux vidéo sur Twitch, ou, du moins, il ne le deviendra pas sans beaucoup y travailler.

Notre objectif n’est pas d’être défaitiste, mais plutôt de mettre l’accent sur l’idée que votre enfant devrait diffuser sur Twitch pour le plaisir de le faire, pas parce qu’il souhaite devenir célèbre. Ceci évitera la déception lorsque sa première diffusion ne sera vue que par quelques amis, tout au plus.

En guise de conclusion

Twitch est-il sécuritaire pour les enfants ? Généralement, oui, surtout pour les spectateurs. En dehors du contenu potentiellement inapproprié pour les plus jeunes, le contenu n’est pas nécessairement « dangereux » pour un adolescent. Cela étant dit, comme plusieurs plateformes en ligne, Twitch a un problème persistant de harceleurs et de prédateurs, particulièrement si votre enfant souhaite diffuser. Nous vous encourageons à parler de ces enjeux avec votre enfant et de leur faire comprendre les risques associés à la plateforme, sans nécessairement lui empêcher de regarder ces influenceurs préférés.

À propos de Cédric Duchaineau

Actuellement étudiant à la maîtrise en communication, jeux vidéo et ludification, Cédric est toujours curieux d'en apprendre plus sur les jeux vidéo, les communautés et les réalités de notre monde numérique.

Voir tous les articles de Cédric Duchaineau

Laisser un commentaire