8 astuces pour bien débuter dans Baldur’s Gate 3

Baldurs Gate Featured Ecran partage

*Ce contenu ne contient aucun divulgâcheur.

Depuis sa sortie sur PC le 3 août 2023, Baldur’s Gate 3 a obtenu une note extraordinaire de 96/100 sur l’agrégateur Metacritic, devenant ainsi le jeu pour ordinateur le mieux noté de tous les temps sur cette plateforme. Le jeu de Larian Studios se voit d’ailleurs attribuer des notes variant entre 95 % et 100 % des presses papier et numériques confondues, un exploit que peu de jeux peuvent se vanter d’accomplir.

Baldur’s Gate 3 regorge de détails, de secrets et d’aspects techniques qui mettent des heures à maitriser, que vous soyez familiers avec les mécaniques de Donjons & Dragons ou pas! Avec une sortie sur PlayStation 5 toute récente en septembre 2023 et une sortie sur Xbox Series dont la date se fait encore attendre, Baldur’s Gate 3 compte une foule de nouveaux joueurs encore chaque jour. Voici donc quelques astuces pour tirer le maximum de votre expérience de jeu!

1. Portez attention lors de la création de personnage

Il est important de bien lire les avantages que chaque race apporte et de porter attention lors de la sélection de vos compétences pendant la création de votre personnage. Bien connaitre vos compétences, vos attributs et vos habiletés est essentiel afin de progresser dans le jeu et d’être efficace lors des combats. C’est aussi le moment opportun pour choisir des éléments de jeu de rôle qui vous permettront de camper votre personnage et de ressentir des émotions fortes tout au long de votre aventure, comme son historique (background) et la compétence avec les instruments de musique, par exemple. D’ailleurs, Baldur’s Gate 3 propose un historique spécial nommé The Dark Urge, qui débloque des options de dialogues, des compagnons et des avenues complètement uniques.

À noter : choisir The Dark Urge ne vous oblige pas à choisir une race ou une classe particulière, vous pouvez tout de même modifier votre personnage à votre guise.

Il vous sera possible de changer l’apparence et la classe de votre personnage en cours de jeu, ou même de multiclasser votre personnage si vous le désirez; toutefois, vous ne pourrez pas changer la race de votre personnage une fois que vous aurez quitté le mode création. Il est donc important de faire un choix judicieux!

Baldurs Gate Laezel Ecran partage
Image tirée d’une cinématique

2. Discutez souvent avec vos compagnons

Bien connaitre votre personnage et les compagnons que vous recruterez au cours de votre aventure est crucial: cela vous permettra de tirer profit des compétences propres à chacun et de former une équipe équilibrée selon les contextes et les quêtes. Vos compagnons ont généralement des choses à dire chaque fois que vous progressez dans une quête importante ou lorsqu’une décision affecte un autre compagnon. Ces interactions avec eux vous permettent de développer des relations plus ou moins profondes et de comprendre leurs accords et désaccords avec vos décisions.

Les relations que vous entretenez avec vos compagnons sont une facette importante du jeu et peuvent mener à des décisions déchirantes, à des conflits, ou à des relations amoureuses/intimes qui affecteront le cours de l’histoire. Par exemple, un compagnon qui vous estime tout particulièrement risque de se laisser convaincre plus facilement, tandis qu’un compagnon qui est constamment en désaccord avec vos décisions risque de moins vous faire confiance. Vos compagnons sont aussi reconnaissants lorsque vous vous souvenez de vos conversations et que vous faites preuve de sensibilité à leur égard. Il est donc tout à votre avantage de tenter de comprendre vos compagnons et de découvrir leur histoire au fil du jeu.

À noter : il vous est possible de consulter l’inventaire, la fiche de personnage et la jauge relationnelle des différents compagnons dans votre équipe (party). Vous pouvez même accéder au grimoire de sorts des personnages de classe magicien (wizard), tels que Gale, changer vos sorts préparés, et même payer pour apprendre de nouveaux sorts! Un avantage non négligeable que plusieurs joueurs ont malheureusement découvert tard dans leur expérience de jeu.

3. Tirez toujours profit des actions bonus

Dans un combat tour par tour, tout peut dégénérer rapidement, surtout lorsqu’il y a de très nombreux ennemis! Chaque action compte, et c’est pourquoi il est stratégique de profiter de toutes les opportunités qui se présentent. Les actions bonus peuvent paraitre anodines et être facilement oubliées, mais elles peuvent changer la donne rapidement si elles sont bien utilisées.

Une action bonus peut généralement être utilisée pour boire une potion, doubler son mouvement, tremper son arme dans du poison, sauter par-dessus un obstacle ou pousser un ennemi. Toutefois, certaines classes peuvent profiter d’actions bonus différentes, comme une attaque supplémentaire, la possibilité de s’éloigner d’un ennemi sans subir d’attaque d’opportunité, ou encore récupérer un niveau de sort. Certaines armes ou armures peuvent aussi vous donner des actions bonus uniques. Lorsqu’un personnage jouable est éloigné des ennemis et qu’il semble n’avoir « rien d’immédiat à faire », réfléchissez bien : votre roublard (rogue) est-il coincé en plein milieu d’une horde d’ennemis? Votre barbare est-il blessé et dans l’impossibilité de jeter un sort de guérison? Votre rôdeur (ranger) ou paladin peut-il utiliser une action bonus pour améliorer l’efficacité des autres compagnons? Pensez à vos actions bonus!

À noter : pousser un ennemi est une fonction qui deviendra rapidement votre favorite si vous jouez un personnage avec un attribut de force élevé, puisqu’elle permet souvent de se débarrasser d’ennemis en un seul tour, en les poussant dans de la lave en fusion ou en bas d’une falaise, par exemple. Par contre, si le corps de l’ennemi disparait, vous perdrez aussi la possibilité de looter son inventaire; un aspect à ne pas négliger!

4. Sauvegardez (très) souvent votre partie

Certains dialogues sont inévitables et mènent à des choix importants qui peuvent changer le cours de l’histoire. Des combats peuvent aussi rapidement se terminer de façon tragique. De plus, comme la plupart des jeux, Baldur’s Gate 3 n’est pas épargné par les bogues et les fichiers corrompus qui peuvent survenir à tout moment, ce qui est particulièrement choquant lorsque des centaines d’heures sont investies dans une partie. C’est pourquoi il est essentiel de sauvegarder souvent, et, surtout, de multiplier les fichiers de sauvegarde! Ne lésinez pas sur les sauvegardes; le jeu fait peu de sauvegardes automatiques et une sauvegarde stratégique peut vous éviter bien des déceptions!

Astuces bonus exclusives PC!


  1. Appuyez longuement sur la touche Shift pour voir la portée de vue des PNJ autour de vous et vérifier votre furtivité avant de commettre un crime, comme déverrouiller une porte surveillée ou voler un objet. Cela peut aussi vous éviter de perdre une action en combat, sachant qu’il est inutile d’essayer de vous cacher alors que vous êtes en plein dans la mire d’un ennemi!
  2. Appuyez longuement sur la touche ALT pour illuminer et identifier tous les objets et les personnages avec lesquels vous pouvez interagir autour de vous. C’est extrêmement utile pour voir des corps dans des donjons plus sombres, des plantes que vous pouvez cueillir pour des potions et de petits objets comme des clés ou des bijoux.

5. Examinez les ennemis, les obstacles et les animaux

N’hésitez pas à sélectionner les différents ennemis et obstacles (clic droit sur PC) et choisir l’option  »Examiner ». C’est une fonction qui dévoile bien des informations importantes, comme les résistances et les immunités des entités à certains types de dommages, les effets actifs de leurs armes et armures et leurs vulnérabilités. Ceci vaut également pour les objets avec lesquels vous pouvez interagir, comme des murs fragiles, des portes, des luminaires, des cages et des coffres. Cela pourrait vous éviter de perdre des tours précieux en combat à vous acharner contre un ennemi qui a une résistance à un certain type d’armes ou de dommages, alors qu’une vulnérabilité aurait pu être exploitée à la place. Ce sont des indices précieux qui peuvent aussi vous aider à établir votre stratégie en combat afin de compenser les effets actifs appliqués à l’ennemi, en changeant d’armure ou en utilisant un sort de protection approprié, par exemple. Une fois que vous aurez établi cette habitude, vous ne pourrez vous en passer!

Si vous possédez le sort pour parler aux animaux (il existe également des potions, des parchemins et de l’équipement vous permettant d’utiliser cette compétence), n’hésitez pas à en faire usage! Les animaux ont souvent beaucoup à dire et peuvent agrémenter votre expérience de jeu. Certains animaux ne sont pas du tout ce qu’ils paraissent, et peuvent vous surprendre, faire progresser vos quêtes, ou même… marchander des objets. Pareillement, Communication avec les morts est aussi un sort très utile dans certaines quêtes. Toutefois, un mort refuse toujours de répondre à la personne qui l’a assassiné, choisissez donc bien vos moments… N’oubliez pas d’utiliser ces parchemins qui s’accumulent!

Baldurs Gate Emperor Ecran partage
Image tirée d’une bande-annonce promotionnelle

6. Tenez votre inventaire en ordre

Avec les indices, les livres, les notes, les parchemins de sorts, les armes et tous les articles en tous genres que vous accumulez au long de votre aventure, il est important de faire le tri de votre inventaire régulièrement. De cette façon, vous gardez le contrôle sur le poids de votre inventaire, vous vous assurez que vos compagnons et votre personnage ont le meilleur équipement possible en tout temps et vous vous assurez d’utiliser vos outils à leur plein potentiel lors des combats! Nous vous suggérons de profiter de vos périodes de repos long pour trier ce que vous voulez garder et ce que vous voulez vendre. Gardez les équipements que vous voulez attribuer à vos compagnons dans le coffre au camp lorsqu’ils ne les portent pas. Vous pouvez identifier les articles (mark as wares) que vous désirez vendre, et lors de votre prochaine rencontre avec un vendeur, vous n’aurez qu’à utiliser le bouton  »sell all wares » pour vous débarrasser rapidement des articles que vous ne souhaitez pas garder.

N’oubliez pas d’ouvrir régulièrement les sacs, coffres, trousseaux de clés et pochettes que vous accumulez: ils divisent inutilement votre inventaire et peuvent cacher des ressources importantes, notamment de l’or ou des ingrédients pour la fabrication de potions! Ces ensembles ne peuvent pas non plus être ouverts lors de vos interactions avec des marchands, vous risquez donc de passer à côté d’une bonne affaire si vous n’avez pas trié votre inventaire au préalable.

7. Lisez les documents que vous trouvez

Les documents, lettres, livres et journaux éparpillés dans le jeu regorgent d’informations extrêmement pertinentes. Ceux et celles qui ont joué aux autres jeux de la franchise Baldur’s Gate se délecteront des références et des compléments d’information, mais ceux qui découvrent tout juste cet univers trouveront aussi leur compte. Notez qu’il ne suffit pas d’ajouter un document à votre inventaire pour déclencher l’événement qui fera progresser une quête, comme c’est le cas dans certains jeux. Vous devez lire, ou, du moins, ouvrir les documents pour les consulter afin de déclencher la progression. Les livres font rarement plus d’une ou deux courtes pages et peuvent renfermer des informations intéressantes, comme la position de trésors ou de caches et des indices pour les énigmes et les puzzles, et ils peuvent même lancer de nouvelles quêtes.

Lire les documents dès que vous les ajoutez à votre inventaire est également une bonne façon de tenir votre inventaire en ordre. Vous n’avez qu’à marquer les documents sans importance pour la vente dès que vous les avez lus, et conserver ceux qui semblent essentiels à vos quêtes.

8. Ne lésinez pas sur l’exploration

L’exploration est primordiale dans toute expérience avec un jeu en monde ouvert. Déverrouillez les portes, ouvrez toutes les trappes, grimpez sur les falaises, déclenchez les leviers et appuyez sur les boutons. Sautez ou volez sur les toits ou les rebords accessibles. Croyez-moi, si vous pouvez vous y rendre, c’est qu’il y a généralement quelque chose à y voir! Les puits permettent souvent de descendre dans des donjons cachés, tandis que des failles dans les falaises et les bâtiments permettent à certains êtres plus petits de se faufiler dans des endroits secrets ou d’emprunter des raccourcis. Le jeu regorge de quêtes secondaires intéressantes pour le développement de l’histoire et des personnages. Il est facile de manquer une opportunité si vous filez à toute vitesse d’un lieu à l’autre sans digresser.

S’accompagner de personnages perceptifs et avec des compétences en survie et une haute dextérité est généralement une bonne idée, puisque les pièges et les trésors ensevelis abondent. N’oubliez pas de renflouer votre inventaire d’outils de voleur et de trousses de désamorçage des pièges afin d’éviter les mauvaises surprises.

À propos de Myriam Baulne

Traductrice agréée aussi détentrice d'un DEC en animation 3D et synthèse d'images, Myriam est constamment à la recherche d'opportunités afin d'allier ses passions pour les jeux vidéo, les TTRPG et la rédaction. Armée d'un solide bagage journalistique, elle est outillée pour vous rapporter toute l'actualité et l'information sur vos jeux favoris.

Voir tous les articles de Myriam Baulne

Laisser un commentaire