Guide pour aider votre enfant contre la cyber intimidation

Overwatch D.Va Écran Partagé

Nous vivons dans une ère où la technologie prend de plus en plus de place. Même si cela ne fait que quelques années, quelques décennies voire même que la technologie prend la place qu’elle a de nos jours, il reste important de savoir bien s’outiller pour protéger votre enfant lorsqu’il joue en ligne.

Il existe de nombreuses façons de protéger votre enfant. Cela peut se faire par le contrôle parental, l’étiquette verbale et par écrit. Il existe diverses façons de protéger votre enfant et même des organismes, comme la Fondation des Gardiens Virtuels, ont été mis en place pour contrer ce fléau. Voici donc un guide pour aider votre enfant contre la cyberintimidation.

1. Contrôle parental

Le contrôle parental est une des premières choses à faire lorsque l’on reçoit une console qui sera utilisée pour les jeunes qui n’ont pas encore atteint l’âge adulte. Il est recommandé de mettre un contrôle parental jusqu’à l’âge de quatorze ans environ. Tout dépend de la façon dont vous jugez nécessaire pour votre enfant.

Le contrôle parental sur la majorité des consoles ne sert à plusieurs choses. Il peut limiter le temps que votre enfant passe devant un écran, limiter les dépenses en ligne et limiter ou empêcher le contact que votre enfant aura avec des personnes en ligne. Si vous suspectez votre enfant de vivre de la cyber intimidation, c’est un très bon outil qui empêchera votre enfant d’entrer en contact avec des gens malhonnêtes. Il permet également la restriction des sites malveillants que votre enfant peut utiliser pour naviguer sur l’interface Web. Et enfin, il permet de limiter l’accès à certains jeux qui peuvent être jugés plus violents par l’ESRB rating. C’est donc un outil très efficace offert sur divers consoles.

Voici pour les diverses consoles, comment s’y prendre:

Nintendo Switch:

Voici comment procéder pour accéder aux contrôles parentaux sur la Nintendo Switch ou la Nintendo Switch Lite:

Ce qui est bien avec cette console est que le compte pour le contrôle parental a aussi une application que vous pouvez télécharger sur votre cellulaire.

PlayStation 4:

Voici comment procéder pour accéder aux contrôles parentaux sur la PlayStation 4:

PlayStation 5:

Voici comment procéder pour accéder aux contrôles parentaux sur la PlayStation 5:

Xbox One:

Voici comment procéder pour accéder aux contrôles parentaux sur la Xbox One:

Xbox Series:

Voici comment procéder pour accéder aux contrôles parentaux sur la Xbox Series:

Ce qui est bien avec cette console est que le compte pour le contrôle parental a aussi une application que vous pouvez télécharger sur votre cellulaire.

2. Étiquette verbale et par texte

Il a été prouvé que les jeux vidéo n’engendrent pas la violence et cette information est de plus en plus médiatisée. On sait dorénavant que les jeux vidéo, lorsque ce n’est pas utilisé à excès, sont en fait très bénéfiques. Il existe toutefois un aspect négatif de la communauté qui subsiste qui pourrait peut être affecter ou nuire à votre jeune et c’est la violence verbale ou textuelle. Cela crée et engendre une communauté toxique.

On oublie souvent que l’étiquette verbale et textuelle prend une place importante dans nos vies. Nous vivons dans une ère où tout se passe très rapidement et les réseaux sociaux prennent de plus en plus de place dans nos vies. Mais les manières devraient subsister et les jeunes ne sont pas toujours au courant de la signification de certains mots.

Lorsque votre jeune est en ligne, il peut entrer dans un esprit de compétition et insulter ses adversaires. Toutefois, aujourd’hui, certaines personnes peuvent prendre cela au sérieux. Comme votre jeune pourrait dire ou envoyer des propos diffamatoires, il pourrait vivre la même chose. Il faut donc garder certaines choses en tête lorsque votre jeune vit de la cyberintimidation.

Bien qu’il n’existe pas encore de loi concrète pour cet aspect de l’intimidation, il existe des ressources en ligne pour reporter l’intimidateur. Il existe également dans certains paramètres la fonction de bloquer des joueurs. Ces fonctions peuvent être trouvées dans les paramètres d’utilisateurs. Si votre enfant est victime de harcèlement, il est aujourd’hui possible d’aller porter plainte à la police. On prend de plus en plus au sérieux les choses qui se passent en ligne et c’est bien. Cela permet de créer un environnement plus sain et cela commence en chacun de nous par le respect d’autrui.

3. Ressources

Si vous ne savez pas encore vers qui vous tourner afin de commencer à guider votre jeune, il existe certaines communautés qui luttent afin de mettre fin à la violence virtuelle et La Fondation des Gardiens Virtuels s’est donnée ce but. Elle promeut la qualité de vie en ligne, de l’accompagnement et de l’aide lorsque de la violence en ligne se fait. C’est une ressource importante lorsqu’il est question d’aide pour votre enfant.

Il existe également d’autres ressources en ligne pour aider les personnes en détresse. Vous pouvez composer le 811 et utiliser la fonction info-sociale si votre enfant souffre de détresse psychologique dûe à la cyberintimidation.

Somme toute, depuis quelques années déjà on prend au sérieux l’intimidation qui se passe en ligne et on retrouve de plus en plus de gens qui tentent de promouvoir un environnement virtuel plus sain qui ne sera que bénéfique à votre enfant. Après tout, on peut trouver un jeu enrageant, mais ça ne donne pas le droit à personne d’insulter, de rabaisser ou de harceler quelqu’un en ligne, peu importe la raison.

Laisser un commentaire